Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Sti – Auteur des Rabbit

Rencontre avec Sti – Auteur des Rabbit

Tout le monde connait Roger Rabbit ou encore Bugs Bunny. La famille des lapins s’agrandit avec Ronan et Tony. Leur papa s’appelle Sti et a présenté sa progéniture en avant-première au festival d’Angoulême. Pour fêter la sortie officielle qui a eu lieu hier, rien de tel que d’aller à la rencontre de son auteur.

Chronique du Tome 1

Retrouvez des extraits de l’album à la fin de l’entrevue.

Bulle d’Encre : Sorti en avant première à Angoulême, Les Rabbit ont été dévalisés lors du festival. C’est plutôt rassurant ou le stress t’habite encore ?
Sti : Je n’ai pas dormi pendant 3 jours avant le festival, je suppose que ça fait ça à tous ceux qui sortent un 1er album… Je me disais que j’allais vendre 3 albums, que les gens trouveraient ça nul… Au final ça s’est super bien passé, les gens ont été adorables et m’ont fait plein de retours super positifs après lecture, certains sont même revenus acheter 1,2 voir 3 autres albums pour les offrir… Même si un festival ne fait pas l’avenir d’une bd, je suis tout de même plus détendu maintenant… Mais à quelques jours de la sortie officielle, les insomnies vont me reprendre à mon avis…

BDE : Voir son éditeur se déguiser en lapin pour promouvoir son album c’est rare, mais c’est surtout gage qu’il croit en ta série. Ton avis sur cette animation originale ?
S : Toute l’équipe Paquet a été géniale, ainsi que les auteurs présents sur le stand… Je me suis tout de suite senti dans ce qu’on appelle dans les milieux autorisés « la famille Paquet ». La surprise que m’a faite Pierre avec ce déguisement de Tony Rabbit est tout bonnement incroyable. Pour l’anecdote, je partageais sa chambre sur le festival. Et le matin, après une soirée… festive dirons-nous, j’ai aperçu le costume et je n’ai pas capté ce que c’était, Pierre réussissant même à me faire croire qu’il s’agissait d’une couverture parce qu’il avait eu froid…
Le seul truc négatif avec ce costume, c’est que tout le monde voulait être en photo avec le lapin plutôt qu’avec moi…

BDE : Comment sont nées les aventures des Rabbit ?
S : Les personnages de la famille Rabbit sont nés il y a quelques années, après la naissance de ma première fille… J’avais dans l’idée de lui faire un livre pour enfants et j’avais donc cherché des personnages. Les lapins étaient nés, même si le livre est resté aux oubliettes… Fin 2006, j’ai décidé de me remettre à faire de la BD, un rêve de gosse… J’ai donc créé un blog bd où je me suis forcé à poster des gags plus ou moins autobiographiques tous les 3 à 4 jours, histoire de me motiver. Pour les personnages, j’ai tout de suite pensé à mes lapins… Une cinquantaine de gags plus tard, j’ai contacté Pierre…

BDE : L’idée de créer un double sens de lecture est assez inédite, tu n’as pas réussi à choisir entre le lectorat jeunesse et celui adulte ?
S : C’est exactement ça… Je trouvais super sympa que toute la famille s’identifie à la famille Rabbit… Le meilleur moyen pour ça était d’avoir le point de vue des 2 générations… Si les enfants et leurs parents arrivent à partager des choses après la lecture de l’album, mon pari sera gagné…
Et il faut bien avouer que si l’originalité du concept permet à la série de tirer son épingle du jeu de la surproduction actuelle, ça n’en sera que mieux…

BDE : Tu comptes poursuivre sur le même schéma (Tony Rabbit/ Ronan Rabbit) ou est-il envisageable de découvrir un album où mère et fille de la famille seraient les actrices principales de l’aventure ?

S : Les gags de Ronan Rabbit sont quasiment tous issus d’anecdotes de ma vie… Le personnage de Tony a par contre été inventé pour des raisons de facilité scénaristique, contrairement à tous les autres membres de la famille.
Tony, c’est un peu l’ado que j’aurai voulu être, le mec cool de la classe… Moi j’étais le petit intello qui ne plaisait pas aux filles à l’époque. Tony, c’est un peu ma thérapie finalement…
Je n’ai pas prévu de changer de personnages principaux, car je ne me vois pas parler à la place des autres membres de ma famille. Ma fille veut faire de la BD plus tard, donc si elle veut raconter les histoires de la fille Rabbit, j’en serai plus qu’heureux !

BDE : Tu prépares actuellement un projet BD avec Pahé, peux-tu nous en dire plus ?
S : Je prépare DEUX projets tu veux dire ! Il y a le tome 2 des Rabbit, qui avance bien et sortira avant la fin de l’année, et effectivement un projet avec Pahé. C’est Pierre Paquet qui m’a proposé de travailler avec lui. Ayant beaucoup apprécié La Vie de Pahé, dont le tome 2 sort très bientôt d’ailleurs, j’ai tout de suite dit oui ! Ça s’appellera Dipoula, et ça raconte les histoires d’un petit gabonais albinos et orphelin. Çà paraît déprimant comme sujet, mais il s’agira bien d’un album marrant… Pahé s’occupe du dessin et moi du scénario. La difficulté de mon côté étant de m’approprier les personnages et l’univers de Pahé avec mes faibles connaissances du continent africain… Le résultat est très probant jusqu’à présent !

BDE : Merci à toi !!!
S : Je t’en prie…

Propos recueillis par Nicolas Vadeau.

Interview réalisée le 14 février 2008.

Extraits du Tome 1

© Editions Paquet 2008/Sti
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*