Accueil » Univers Comics » News Comics » Iron Man

Iron Man

Date de sortie : 30 avril 2008
Réalisateur : Jon Favreau
Acteurs : Robert Downey Jr, Terrence Howard, Gwyneth Paltrow, Jeff Bridges
Scénaristes : Arthur Marcum, Matt Holloway, Mark Fergus, Hawk Ostby,
Créateurs : Stan Lee, Larry Lieber, Jack Kirby et Don Heck
Producteurs exécutifs : Avi Arad, Peter Billingsley, Louis D’Esposito, Jon Favreau, Stan Lee, David Maisel
Durée : 2h05
Genre : Action, fantastique
Année de production : 2008
Film tout public
Distribué par : SND
Nouvelle page 1

8.1 Bouton Commandez 100-30


Surgissant du fin fond des montagnes afghanes, voici apparaître Iron Man !
Dernière adaptation en date de la licence Marvel, après Spider-Man et avant L’Incroyable Hulk avec Edward Norton cet été. Une transposition sur grand écran des plus réussies réalisée par Jon Favreau, qui en son temps jouait le rôle de Foggy Nelson dans celle de Daredevil. L’acteur, passé de l’autre coté de la caméra, dirige brillamment cette production on ne peut plus mécanique : les effets spéciaux sont somptueux. Robert Downey Jr incarne vraiment Anthony Stark, marchand d’arme égotique qui découvre malgré lui qu’il faut avoir du cœur, et qui a fort à faire pour le faire comprendre à ses anciens associés tel Obadiah Stane (Jeff Bridges), qui voient avant tout dans l’abandon de ce marché juteux la fin de leur pouvoir. Les quatre scénaristes, sous la férule du producteur Avi Arad, signent une trame qui entérine la réactualisation du personnage originalement créé par Stan Lee, Larry Lieber, Jack Kirby et Don Heck en 1967, symbolisant une autre époque (la parution de l’intégrale vient de débuter chez Panini). Une histoire que l’on peut donc rapprocher d’ Extremis de Warren Ellis et Adi Granov, mais qui explore d’autres pistes plus classiques, en particulier au travers l’opposition entre Stark et Stane : le final n’est pas sans rappeler le numéro 200 du comics signé O’Neill et Bright, qui reste un must en matière d’épisode anniversaire. Esthétiquement c’est aussi le graphisme de Granov qui est retenu pour le design.
On regrettera un peu de ne pas voir plus à l’écran le héros mal nommé (son armure et un alliage d’or et de titane et non pas faite de fer !), certains trouveront sans doute au film les même défauts que Spider-Man 2 de Sam Raimi. L’esprit du comics est bien là (patriotisme inclus), n’en déplaisent à ceux qui préféreraient plus d’actions et moins de psychologie. Espérons que la mise en place des personnages soit le prétexte à de nouvelles aventures à venir d’Iron Man sur grand écran.
2H05 de pur bonheur du début jusqu’au générique de fin reprenant le célèbre morceau des Black Sabbath !
Ludovic Grignion

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*