Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Spirou et Fantasio T37 (Tome, Janry, Staifle) – Dupuis – 10,45€

Spirou et Fantasio T37 (Tome, Janry, Staifle) – Dupuis – 10,45€

Parution : 09/1986
Driiiiiing ! Driiiiiing ! Réveillez-vous ! Le Z est de retour ! Qui ne connaît pas Zorglub ? Savant mégalomane et assoiffé de domination au temps de Franquin, il avait fini par s’assagir pour devenir l’ami de nos héros. Dans ce tome, bien des années ont passé. Spirou et Fantasio se remettent difficilement de leur précédente aventure, L’Horloger de la comète, qui les a vus voyager dans le temps avec Aurélien de Champignac, petit-neveu du Comte. C’est un appel à l’aide de ce dernier qui va les faire voyager, non pas dans le passé cette fois, mais dans le futur, en 2062 pour être précis. Un descendant direct de Zorglub domine le monde, et Aurélien est son prisonnier…
Tome et Janry réutilisent à leur manière le mythe Zorglub, avec un brin de dérision et un soupçon de modernité ! Ce pari assez osé d’envoyer Spirou et Fantasio dans le futur est une réussite complète, grâce au second degré permanent et à l’imagination débordante des deux compères pour animer ce futur loufoque. De plus, cet astucieux procédé permet à nos deux héros de retrouver la zorglonde et les zorglhommes, dirigés par un « mini Zorglub » ridiculisé, sans que leur amitié avec le véritable Zorglub ne soit altérée dans le présent. D’ailleurs, il n’y a pas que la période future qui soit réussie dans cet opus. Le début de l’album (notamment la scène dans les bureaux de chez Dupuis) est extrêmement drôle et la visite de fin chez nos héros est irrésistible, sans compter les multiples clins d’œil à d’autres séries. Quant à la couverture, elle est un bon témoin de la qualité du dessin, qui sert pleinement l’histoire.
L’hommage et la farce sont les deux pièces maîtresses de cet album de choix !
Nicolas Raduget

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*