Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » La Vérité sur les Ch’tis (Monsieur B, Dumas) – Drugstore – 10€

La Vérité sur les Ch’tis (Monsieur B, Dumas) – Drugstore – 10€

Parution : 08/2008
Après avoir révélé la vérité sur des sujets aussi variés que le mariage, les chats, les psys, le bio, Monsieur B s’attaque aux Ch’tis. Les ressortissants du Nord de la France étant devenus un sujet à la mode depuis le succès du film de Dany Boon, « les gens du Nord » ont été déclinés à toute les sauces avec ou sans Maroille : parmi les derniers nés au rayon BD, Les Blondes en ch’ti de Gaby et Dzack, en attendant l’adaptation officielle du film chez Delcourt, réalisé par Veys et Coicault.
Comme dans ses autres albums, le scénariste et dessinateur qui nous vient de l’animation s’essaye à une approche pseudo sérieuse, analysant tour à tour l’histoire (l’occupation récurrente), l’économie (charbon, textile, Eurotunnel) et la sociologie (la ducasse, le football, les braderies) de la région. Monsieur B n’hésite pas sur chaque page à essayer de nous initier à son humour très particulier, notamment au travers des citations désopilantes d’auteurs très éclectiques (Linda de Souza, Robocop, Louis la brocante), mais dont l’impact n’est pas toujours une réussite. De mêmes ses planches aux graphismes très classiques ne font pas toujours mouche. Si par moment on rigole franchement, force est de reconnaître que l’on reste de glace face à d’autres sketchs. Les Ch’tis auront sans doute un peu de mal à se retrouver dans ce portrait on ne peut plus décalé mais qui a le mérite d’éviter de sombrer dans la lourdeur, le propos n’étant pas de les singer. Les « biloutes ! » et les « hein ! » sont rares en dehors de la couverture, et le recours au patois plus que parcimonieux, le dictionnaire bonus se révélant inutile mais sympathique à lire.
Un album qui trouvera bientôt sa place au pied du sapin, empaqueté et étiqueté par les soins du Père Noël pour les beaux-parents issus de la région de la part des gendres et brus en mal d’inspiration. L’invasion ch’ti durera jusqu’à Noël !
Ludovic Grignion

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*