Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Lady S. T5 (Van Hamme, Aymond) – Dupuis – 12€

Lady S. T5 (Van Hamme, Aymond) – Dupuis – 12€

Parution : 11/2008

Les dix S., à savoir Spirou, Spip, le Scrameustache, Schtroumpf, Soupalognon y Crouton, Sémaphore, Sammy, Séraphin Lampion, Spalding et le colonel Sponsz n’ont absolument rien à voir avec Lady S. qui, elle, est une seule et unique personne. Ce jeu de mots pour le moins stupide, qui me rend rouge de honte, est en fait une habile introduction à cette histoire colorée, qui concerne en grande partie la Maison Blanche. Le père adoptif de Suzan, le diplomate américain James Fitzroy, est en effet l’amant de Donna Freeman, qui n’est autre que Madame la Présidente des États-Unis herself ! Jusque-là tout va bien, mais quand un meurtre est provoqué de sorte à ce qu’on soupçonne la présence d’une taupe dans l’entourage de la Présidente, tout change. Toutes ses relations sont passées au crible, et le passé de Suzan risque de compromettre son père, et, pire que cela, de la faire accuser…
C’est déjà le cinquième tome de la série depuis sa création en 2004, et c’est une nouvelle fois très réussi. Le contexte d’investiture pour l’élection présidentielle, qui est celui de l’album, ancre l’histoire dans une actualité assez récente et, malgré quelques ficelles scénaristiques, on prend du bon temps en suivant cette intrigue politique. A ce sujet, félicitons Jean Van Hamme pour avoir mis une femme à la tête des USA, il fallait oser. Un mot aussi sur les dessins et couleurs de Philippe Aymond, aussi efficaces que ceux d’un Largo Winch.
Le temps passe et Lady S. se fait tranquillement une place au soleil, dans le monde si rempli des séries de Jean Van Hamme.

Nicolas Raduget

Chronique du Tome 4



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*