Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Umbrella Academy T1 (Way, Bá, Stewart) – Delcourt – 17,50€

Umbrella Academy T1 (Way, Bá, Stewart) – Delcourt – 17,50€

Parution : 03/2009

Aux quatre coins du monde naissent simultanément 43 enfants aux particularités extraordinaires, de mères n’ayant jamais manifesté de signes de grossesse. Un génial inventeur, à la fois milliardaire, prix Nobel et champion olympique, accessoirement extraterrestre déguisé, entreprend d’adopter les quelques survivants. Seuls 7 d’entre eux rejoindront son manoir. Pourquoi sauver ces bébés ? Parce qu’ils vont sauver le monde, révèle Sir Reginald. Vingt ans plus tard, les enfants de l’Umbrella Academy sont des super-héros intervenant à travers le monde et même au-delà, même si leurs opinions divergent et que la vie les a éloignés. Luther, alias Spaceboy, le numéro 1, vit sur la Lune, après qu’un grave accident lui ait donné un corps de singe géant. Un événement va les réunir : le vieux Hargreeves est mort. Tous vont revenir à la maison : Rumeur, Séance, Kraken… Même Vanya qui n’a aucun pouvoir. Et numéro 5, qui rentre du futur avec un message : l’apocalypse aura lieu 3 jours après la mort de leur père !
Cette série était attendue à plus d’un titre. Notamment pour constater les qualités de scénariste de Gerard Way, leader et fondateur charismatique du groupe My Chemical Romance, encore peu connu en France mais superstar ailleurs. Alors, simple événement médiatique ? Non, pour plusieurs raisons. D’abord, Way est un artiste avant d’être un musicien, ses années aux Beaux-Arts validant sa passion pour le dessin (il possède un excellent coup de crayon comme le montrent les croquis en fin d’album). Il a aussi réussi le pari d’écrire ces 6 épisodes pendant la tournée mondiale de The Black Parade. Ensuite, le choix du dessinateur brésilien Gabriel Bá se révèle judicieux pour mettre en image l’univers inventif de la série. Les critiques ne s’y sont pas trompées, puisque La Suite apocalyptique a reçu les prix Will Eisner et Harvey en 2008. Des récompenses de valeur pour une création originale réussie, pleine de trouvailles et de détails savoureux. Quelques éléments rappellent certaines références (X-Men, Watchmen), mais les auteurs s’en écartent vite, surtout grâce à une galerie de personnages hors du commun. Chacun d’eux possède son identité propre et donne envie d’en savoir plus. La suite confirmera-t-elle cette excellente impression ?
Totalement réussi, aussi bien visuellement que scénaristiquement. La découverte de deux grands auteurs qui méritent la reconnaissance dans notre pays.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*