Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Kookaburra Universe T11 (Paillé, Campoy, Brants) – Soleil – 13,95€

Kookaburra Universe T11 (Paillé, Campoy, Brants) – Soleil – 13,95€

Parution : 05/2009

L’Alliance est en route pour la planète Dakoï. Le voyage sera long, aussi les pilotes profitent de l’occasion pour demander à Skullface et Dragan les circonstances de leur rencontre. Quelques années plus tôt, en bordure de la zone amazone… Preko a rendez-vous dans un club avec le capitaine Roberts, quand une charmante et voluptueuse strip-teaseuse l’invite dans sa loge. Hélas pas pour ses beaux yeux car il s’agit d’Emma Roberts ! Elle lui confie une mission non-officielle : partir sur l’île des amantes religieuses pour y délivrer une équipe scientifique. Alors qu’il rêve encore de séduire la belle, il apprend qu’ils seront accompagnés par le sergent O’Hara. Une autre jolie pouliche ? Pas vraiment… De surprises en déceptions, le pauvre Dragan Preko va accumuler les déconvenues. Un héros aussi traverse de mauvaises passes…
Avec ce nouvel album de la série dérivée de la saga Kookaburra, les auteurs se sont permis d’user à fond de la carte humoristique, un ton qui n’existe pas vraiment dans les volumes précédents. Un peu risqué car les lecteurs peuvent trouver l’aventure futile et le héros un brin couillon. Mais le récit ne pouvait pas vraiment être pris au sérieux et celui-là seul pouvait être sujet à la plaisanterie. Avec d’autres auteurs moins doués, peut-être que les gags auraient ratés, mais Olivier Paillé et Fred Campoy (Shrög) ont su trouver un ton réussi. Évidemment, à l’image du physique d’Emma, ce n’est pas toujours fin mais fait avec tellement de bonne humeur que la lecture se révèle très agréable. D’autant qu’en plus des fantaisies, si l’album explique le rapprochement entre Amazones et Alliance (un peu tiré par les cheveux), il constitue aussi un prologue au Tome 1 de la série-mère puisqu’il finit au moment même du raid sur Dakoï.
Une parenthèse comique qui peut surprendre mais qui apporte un ton nouveau à la saga de Crisse. Et vous passerez un bon moment à tenter de débusquer les innombrables clins d’œil disséminés !

Arnaud Gueury

Chronique du Tome 10



8.1 Bouton Commandez 100-30

Cliquez ci-dessous pour découvrir les premières pages de l’album

Kookaburra, T11 : L'île des amantes religieuses de Frédéric Campoy, Olivier Paille, éditions Soleil

Présenté par digiBiDi, la BD à la demande – Location de bande dessinée, comics, manga, roman graphique online

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*