Accueil » Univers Manga » Interview Manga » Rencontre avec Neyef – Auteur de Dofus Monster T4

Rencontre avec Neyef – Auteur de Dofus Monster T4

Nous avons profité de notre présence à la 4ème Convention Ankama fin juin pour rencontrer trois auteurs de la maison d’édition nordiste. Après Steven Lejeune, nous vous présentons un nouveau venu dans le monde du 9ème art en la personne de Neyef, auteur du dernier opus de Dofus Monster.

Chronique de l’album

Retrouvez quelques extraits de l’album en fin d’interview.

Bulle d’Encre : Le choix de traiter un one-shot sur les Firefoux vient de toi ou d’Ankama ?
Neyef : En fait, il y a une liste de monstres disponibles à traiter et je me suis intéressé aux Firefoux. C’était mes préférés, ils n’étaient pas pris et en plus de ça, graphiquement, cela était facile à interpréter dans mon style.

BDE : Bruno, Boris, Bob, Bobby et bien d’autres encore. Les prénoms des personnages commençant par B c’est une idée à toi ?
N : En fait c’est venu comme ça, mes premiers personnages s’appelaient Boris, Bob et Bobby alors j’ai choisi de poursuivre sur cette voie pour les autres personnages.

BDE : Avant de débuter ton travail sur ce tome de Dofus Monster, as-tu testé le jeu en ligne afin de t’imprégner de l’univers de Dofus ?
N : Non jamais, à vrai dire je ne connaissais pas avant de m’intéresser au projet. En fait j’ai des amis qui jouent au jeu Dofus avec qui j’ai pu parler de ce dernier mais j’ai surtout un ami qui travaille pour Ankama et qui m’a montré des visuels à travers les différents art-books. Pour le reste ça n’a pas été trop compliqué de me plonger dans cet univers constitué essentiellement de végétation et l’humour est plutôt accessible. J’ai fait quelques planches que j’ai envoyées à Ankama et ça a abouti sur cet album.

BDE : Quand on lit les différents tomes de Dofus Monster, la vengeance est toujours l’élément déclencheur qui engendre un changement de comportement chez le personnage principal, est-ce le seul selon toi ?
N : Non je ne pense pas, c’est peut-être pour une raison de facilité que les auteurs choisissent cette voie-là, mais il y en a certainement d’autres. On pourrait par exemple raconter l’histoire d’un méchant qui a toujours été méchant et qui donc le restera à jamais, maintenant il faut voir si un auteur se lancera sur cette voie pour les prochains tomes de Dofus Monster.

BDE : As-tu eu des retours de la part du public et de la presse sur ton album ?
N : En fait, il s’agit de ma première séance de dédicaces (interview réalisée le 27 juin 2009 à la Convention Ankama) donc j’en saurai un peu plus dans le week-end. Concernant la presse en général, il est dit que l’histoire est plutôt bien mais que le dessin est un peu jeune. Je ne regarde pas trop les critiques, c’est ma mère qui me liste les sites qui parlent de mon album. (rires)

BDE : Quelles sont tes influences graphiques ?
N : Il y a tout d’abord One Piece, Dragon Ball, tout ce que fait Mike Mignola, Sergio Toppi et tous ceux qui travaillent en noir et blanc en général. J’ai commencé à dessiner en recopiant les personnages de Dragon Ball.

BDE : Tu prépares un nouveau projet chez Ankama, peux-tu nous en dire un peu plus ?
N : Le projet n’en est qu’à ses prémices mais c’est plutôt bien parti. En gros, c’est l’histoire d’un homme qui se réveille avec un goût dans la bouche, il n’arrive pas à s’en débarrasser, il ne sait pas à quoi c’est du et donc il va chercher comment faire. J’ai pour le moment fait six planches, il me reste donc encore pas mal de boulot mais l’album devrait faire à peu près autant de pages que le Dofus Monster (ndlr : une centaine de pages).

BDE : Merci à toi !!!

Propos recueillis par Nicolas Vadeau

Interview réalisée le 28 juin 2009.

Extraits de Dofus Monster T4


© Ankama/Neyef

Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*