Accueil » L'ASSOCIATION » Espace Générosité » J-4 : Présentation de Nauriel, Stanislas Gros et Dépé

J-4 : Présentation de Nauriel, Stanislas Gros et Dépé


Nauriel
Née le 3 janvier 1981 à Vénissieux (dans la banlieue lyonnaise), Nauriel se passionne très tôt pour les métiers du dessin. En 1998, après un bac littéraire, elle entre ainsi à l’école de dessin Émile Cohl. Quatre ans plus tard, diplômée en illustration et bande dessinée, elle intègre le milieu des fanzines et prend le pseudonyme de Nauriel (petit clin d’œil au monde des elfes de Tolkien qu’elle vient alors de découvrir). Elle travaille ensuite sur différents projets plus ou moins personnels. En 2003, sa rencontre avec le scénariste Éric Corbeyran au festival de Chambéry débouche sur la mise en images de Nanami. Cette première série dessinée par Nauriel sur des scénarios d’Éric Corbeyran et d’Amélie Sarn est éditée par Dargaud. En 2006, elle obtient le Prix du Jeune dessinateur pro au 2ème Festival de bandes dessinées de l’Agenais – Le Passage.
Découvrez le site de Nauriel.

Stanislas Gros
Stanislas Gros vit à Orléans. Depuis quelque temps, on peut voir ses dessins sur son site internet où il est principalement question de rayures verticales, de terrasses de café et de dandysme. Le Dernier Jour d’un condamné est son tout premier album, suivi d’une autre adaptation dans la collection Ex-Libris, Le Portrait de Dorian Gray.
Découvrez le site de Stanislas Gros.

Chroniques parues sur Bulle d’Encre :
Le Dernier jour d’un condamné
Le Portrait de Dorian Gray

Interview pour Bulle d’Encre :
pour Le Dernier jour d’un condamné

Dépé
Rapatrié de la Réunion en métropole en 1986, David Pellet suit une formation technique jusqu’à travailler dans un bureau d’étude pendant 2 ans. Il profite de son service militaire pour partir 2 ans dans les Antilles comme chauffeur mécanicien pour l’armée de l’air… En 2000, peu de temps après son retour, il intègre un studio de dessin animé en Arles où il est décorateur d’animation. Puis c’est la valse des productions de studio en studio, parfois animateur, parfois décorateur, jusqu’à finir sur une production à Madrid en tant que lay-out-man. De retour en France en 2005, il rentre dans le monde de la bande dessinée en participant au tome 4 des Contes de Brocéliande, scénarisé par Philippe Chanoinat. Il réalise ensuite deux séries fantastiques : Les Lames de Yulinn, scénarisé pas Mortenzen et Les Révoltés de Galdamesh avec Thierry Guigues (non paru). Il vient récemment de signer l’adaptation de Don Quichotte chez Adonis, sortie prévue pour le milieu de l’année prochaine.
Pour cette vente, Dépé a offert deux planches originales tirées des Lames de Yulinn.
Découvrez le blog de Dépé.

Chronique parue sur Bulle d’Encre :
Les Lames de Yulinn T1

Interview pour Bulle d’Encre :
pour Les Lames de Yulinn

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*