Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Rose Valland, Capitaine Beaux-Arts (Polack & Bouilhac, Catel, Champeval) – Dupuis – 11,50€

Rose Valland, Capitaine Beaux-Arts (Polack & Bouilhac, Catel, Champeval) – Dupuis – 11,50€

Parution : 11/2009
Au moment de la Seconde Guerre Mondiale, l’ERR (Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg) est l’organisme culturel nazi chargé de confisquer les œuvres d’art des adversaires du Reich, et notamment les collections juives et franc-maçonnes. En France, il s’installe en octobre 1940 au musée du Jeu de Paume, à Paris, endroit où Rose Valland travaille en tant qu’attachée de conservation. Cette femme décide alors, au péril de sa vie, de collecter tous les renseignements possibles sur la localisation des œuvres emportées. Grâce à elle, une grande partie d’entre elles pourra être retrouvée, et elle s’investira personnellement dans cette récupération en allant sur le terrain…
C’est l’histoire de cette femme courageuse, auquel le patrimoine artistique français doit beaucoup, qui est relatée ici. La première partie de l’album, qui se compose d’une bande dessinée d’une vingtaine de planches, évoque rapidement son parcours. Bien dessinée et surtout très documentée, cette histoire se lit avec curiosité. La deuxième partie est un condensé d’archives iconographiques et de données bibliographiques concernant Rose Valland, qui offrent la possibilité de découvrir plus en détail son action et le réseau qui l’entoure. L’utilisation des archives des Musées Nationaux et celles de l’Association pour la Mémoire de Rose Valland par les auteurs permettent à cet album de présenter un intérêt à la fois artistique et historique.
Quand la BD rencontre l’Histoire, elle arrive à retracer des parcours d’exception. Un bel ouvrage, sérieux et plaisant.
Nicolas Raduget

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

One Trackback

  1. By Monuments Woman | L'histoire en bulles on 28 octobre 2014 at 0 h 01 min

    […] Sur Paris Match Sur Sceneario.com Sur BDGest Sur Les lectures de Caro Sur ActuaBD Sur Bulle d’encre […]

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*