Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin – Auteurs d’Explorers

Rencontre avec Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin – Auteurs d’Explorers

Lors du 19ème Festival BD de Plan-de-Cuques, rencontre buccorhodanienne d’auteurs talentueux, nous avons pu croiser le très sympathique Guillaume Lapeyre, autour d’une dédicace pour la promotion d’Explorers. Suite à cette prise de contact, c’est tout naturellement que les auteurs ont répondu à nos questions.

Chronique du Tome 1

Retrouvez la bande-annonce du Tome 1 et quelques extraits du Tome 2 à paraitre en 2010 en fin d’interview.


Bulle d’Encre : Bonjour Guillaume et Rémi ! Au mois de septembre est sorti le premier tome d’Explorers, votre nouvelle série fantastique aux éditions Soleil. Comment s’est déroulée votre rencontre ?

Guillaume Lapeyre : Je terminais mes deux séries chez Delcourt, Les Chroniques de Magon et Ether, et j’avais besoin de changer d’horizon. J’avais rencontré Rémi plusieurs fois, et c’est au festival de Palavas que je me suis enfin décidé à l’aborder pour qu’il m’écrive son projet le plus fou ! 🙂
Rémi Guérin : Je me souviens que je dédicaçais Les Véritables Légendes Urbaines T1 (chez Dargaud) et que Guillaume, que je voyais à l’époque de façon très épisodique, est venu me voir en me demandant si je croyais pouvoir écrire un scénario sur mesure, un truc fou et énorme… Je n’avais rien de particulier sous la main, mais une envie furieuse de travailler avec lui, alors je m’y suis collé !

BDE : Les trois premiers tomes ont déjà été signés. Était-ce pour vous une des conditions pour débuter la série ?
GL : Oui, une série qui a un concept aussi fort ne peut pas s’arrêter au premier tome. Nous avons obtenu la confiance de Soleil pour laisser le temps à Explorers de s’installer.
RG : C’était impératif. Il était impensable de commencer une série de ce type, avec le développement que ça implique, sans avoir un minimum de garantie. Soleil, en la personne de Jean Wacquet, avait très envie de voir vivre cette histoire, et ils ont joué le jeu en nous proposant ce contrat.

BDE : Quel est votre personnage préféré dans Explorers ? Quel est le plus demandé lors des dédicaces ?
GL : Ils sont tous intéressants scénaristiquement. Rémi et moi avons prévu des rebondissements et des évolutions pour chacun des personnages. Nous vous les avons présentés dans ce premier tome, et les épreuves qu’ils devront passer par la suite les bouleverseront à jamais, chacun à leur manière. Ceci dit le personnage que j’aime le plus dessiner est Jack O’Lantern ! 🙂
En dédicace, c’est pas compliqué, toutes les filles veulent Lily, tous les garçons veulent Lily ! Mais en dessous de 15 ans pour les garçons, c’est le fantôme dans le roman de Sherlock Holmes ! 😉
RG : Difficile à dire… Je connais leur passé et leur destinée et je sais comment tout finira pour chacun d’entre eux. Et leur futur, parfois tragique ou carrément merveilleux, influe sur mon sentiment d’attachement à l’un ou à l’autre… J’utilise donc mon joker sur cette question !

BDE : Ne pensez-vous pas que, dans un groupe de cinq individus, l’un des personnages puisse être mis en avant au détriment des autres ? On pense notamment à Lily, qui est charismatique et dont la fin du tome 1 laisse présager une destinée toute particulière…
GL : Rémi dit souvent que si on prépare bien un personnage, c’est lui qui dicte au scénariste ce qu’il doit faire avec lui. Le personnage vit et tout devient évident pour son évolution. C’est le cas de Lily qui prend de l’importance au fil des pages, même si pour l’instant le leader, c’est William. Il prend les décisions parce qu’il est le plus vif. C’est pas pour rien que nous l’appelons Captain Trop-Top ! Nous nous sommes débrouillés pour accorder de l’espace à chacun de nos personnages. Ce sont par exemple Robin et Matt qui seront les stars du tome 2, L’Ile au Trésor, car, comme je l’ai dit plus haut, nous avons énormément discuté et modifié le scénario avant d’attaquer le dessin. Nous avons les principaux événements, les coups de théâtre et la fin. Nous avons semé des indices, quasi invisibles à la première lecture et qui vous feront relire la série d’un œil nouveau une fois que vous connaitrez le dénouement. Un peu comme Le Sixième Sens, mais après… pour la troisième lecture, l’effet de surprise ne sera plus là… profitez-en pour admirer le dessin et les couleurs ! Lol ! (j’en ai tellement bavé… et puis c’est pas fini !)
RG : La première règle pour une bonne histoire c’est d’avoir de bons personnages. S’ils tiennent la route, votre histoire, aussi peu originale soit-elle, aura toujours de l’intérêt. J’ai essayé de garder cette règle à l’esprit en écrivant Explorers, aussi je crois qu’on aura l’occasion de les voir tous une fois ou l’autre se mettre en avant au détriment des autres. Mais est-ce que ce n’est pas toujours le cas dans un groupe en fonction de la situation ?

BDE : Vos personnages principaux se retrouvent embarqués dans une mission paranormale, mêlant démons et fantômes. Est-ce un domaine ésotérique qui vous intéresse ?
GL : Je suis un fan de Ghostbusters ! 😉
RG : Oui, en fait ça me fascine. Non pas que j’y crois, ce n’est pas le cas, mais j’aimerais que quelqu’un me prouve que j’ai tort de penser ainsi !

BDE : Sherlock Holmes, Long John Silver, ou encore le Capitaine Némo. Était-ce facile de retravailler des univers et des personnages déjà connus ? Allez-vous altérer l’image que le lecteur se fait généralement d’eux ?

GL : Le plus grand défi se trouve là… Réussir à mêler l’image populaire de tous ces personnages ultra-connus avec ma propre sensibilité tout en les respectant dans leurs œuvres originales… J’ai passé des heures pour le design de ces personnages.
RG : Je crois que ça n’avait rien de facile mais ça faisait partie du challenge, changer de décors, de costumes et d’univers à chaque album et qui plus est emprunter des personnages connus du grand public… Je crois que seul Guillaume pouvait le faire ! Ensuite notre objectif est de les restituer le plus fidèlement possible. Un défi qui fait l’objet de longues heures de discussion avec Guillaume, pour essayer de ne rien laisser passer.

BDE : Est-ce conseillé d’avoir lu les romans abordés pour en comprendre toutes les subtilités ?
GL : Non, c’est là où Rémi est très fort. A partir du tome 2, nos cinq amis vont vraiment vivre le roman dans lequel ils ont plongés. Donc à chaque tome, il y aura une partie adaptation fidèle du roman. Ils vont avec plus ou moins de mal débusquer l’intrus, et combattre le fantôme. C’est là que nous prenons nos distances avec l’œuvre. Nous clôturons les aventures par un débriefing de l’équipe Explorers pour qu’ils se rendent compte de ce qu’ils ont changé, car tout changement modifie toutes les copies du livre dans le monde.
En clair, si vous avez lu le roman avant Explorers, vous assisterez impuissants aux dégâts irrémédiables qu’ils ont causé, et si vous lisez le roman après Explorers, vous saurez quelle était la véritable fin sans leur intervention. Eh oui, les jeunes de nos jours ne respectent plus rien ! 😉
RG : Heureusement non, j’espère même que certains lecteurs auront envie de découvrir l’œuvre originale après avoir découvert les héros de ces romans.

BDE : Si je vous demandais de me donner quelques titres de romans qui se trouvent dans votre bibliothèque, trouverons-nous les romans cités dans la série ?
GL : Moi j’ai que des manga ! 😉 Mais mon épouse a un exemplaire des Trois Mousquetaires et de L’Ile au Trésor.
RG : Tous ! Ce sont les romans de mon enfance, quand je parle d’imagination et de merveilleux je fais implicitement référence à Jules Verne, Stevenson, Poe, Barjavel, Carroll, Conan Doyle ou encore Maupassant entre autres !

BDE : Dans le tome 1 d’Explorers, l’incursion à Londres du roman Une Étude en Rouge de Sir Arthur Conan Doyle ne dure qu’une quinzaine de pages. Les autres aventures dureront-elles sur toute la longueur des albums ?
GL : Oui, rassurez-vous ! William, Cléry, Lily, Robin et Matt plongent dans L’Ile au trésor de la page 4 à la 42 ! Et c’est sur ce modèle que nous comptons développer les suivants, façon série : l’intro dans le manoir se penchera sur les relations entre les personnages, puis ils feront leur mission et enfin le fameux débriefing !
RG : Le premier tome ne nous permettait malheureusement pas plus de place, et ce passage éclair était plus un avant-goût de ce qui va suivre. A partir du tome 2, c’est en totale immersion que se retrouveront nos héros !

BDE : A la fin de votre album, vous proposez une redirection vers le blog de la série. Sur celui-ci, nous retrouvons des dates de dédicaces, des informations, mais aussi des goodies puisque vous proposez des tee-shirts aux surnoms de vos héros. Est-ce une composante essentielle au projet, ce côté fanboy/fangirl ?
GL : C’est normal avec le plus grand des fanboy comme scénariste ! 🙂
RG : Je l’avoue, je suis un geek en puissance, un vrai fanboy et un collectionneur acharné. Étant plus jeune , je courais les dédicaces et les goodies que je gardais jalousement, je suis le genre de gars qui achète des figurines de super-héros et qui ne les sort pas de la boite. Alors puisque notre objectif avec Guillaume était d’écrire la BD que nous aurions envie de lire, nous avons rajouté ce que nous aurions aimé avoir en plus autour de cet univers.

BDE : Maintenant que l’album est sorti, quelle sera la cadence d’actualisation du blog ?
GL : Je me suis fait remonter les bretelles par les lecteurs pas plus tard que ce week-end… Je vais mettre un post tous les jours, c’est promis ! C’est ma bonne résolution pour 2010 !
RG : Je trouve que c’est une excellente question, et afin de rassurer nos lecteurs, je prends moi aussi une résolution pour 2010 : je m’engage à ce que Guillaume respecte sa promesse… ha ha ha !

BDE : L’annonce d’un concours pour gagner des tee-shirts texturisés aura-t-elle bien lieu ? Se fera-t-elle pour la promotion du tome 2, ou bien avant ?
GL : Il est en fait trop tard pour lancer un concours pour le premier tome… Pour faire un effet d’annonce pour le tome 2 (entre autres, nous travaillons actuellement à des partenariats surprises), nous hésitons entre deux concours très stupides bien sûr, c’est le seul intérêt. Faire des trucs rigolos et stupides!
RG : Il y aura effectivement de nouvelles choses autour de ce tome, et ce concours en fera partie.

BDE : Une dernière question avant de finir ! Quand sortira le tome 2 et qu’imaginez-vous pour le futur de la série ?
GL : C’est trop tôt pour donner une date précise bien sûr mais ce sera avant l’été 2010. Je viens d’avoir mon deuxième enfant, il ne dort pas, je travaille dur ! Pour le futur de la série, ça dépend de vous tous, mais il y a des milliards de choses à faire dans Explorers, alors comme dirait Yu-Gi-Oh, A toi de jouer !!!
RG : Hum, ça fait deux questions avant de finir ça… Nous faisons tout ce qu’il faut pour que l’attente soit la moins longue possible et nous aimerions effectivement le sortir avant l’été. Quant à savoir ce que nous imaginons pour le futur de la série, je vais prendre la question volontairement à l’envers et ma réponse est simple : nous n’imaginons rien, nous savons ! Et ça va être énorme, faites-nous confiance !

BDE : Merci à vous deux !
GL/RG : Merci à toi, l’ami !!

Propos recueillis par Thomas Delille

Interview réalisée le 24 novembre 2009.

Teaser du tome 2 d’Explorers

© MC Productions/Lapeyre/Guérin/Brants
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*