Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Hannibal Meriadec et les larmes d’Odin T2 (Istin, Créty, Cordurié) – Soleil – 13,50€

Hannibal Meriadec et les larmes d’Odin T2 (Istin, Créty, Cordurié) – Soleil – 13,50€

Parution : 06/2010

Hannibal Meriadec profite d’avoir secouru la comtesse Élisabeth pour lui demander de raconter ses souvenirs liés à la visite d’une certaine île où se trouveraient les larmes d’Odin. Alors enfant, elle fut la seule survivante d’une expédition menée par son père, mais le traumatisme est fort et peu de choses lui reviennent en mémoire. Le pirate n’entend toutefois pas abandonné, mais il doit d’abord mettre la main sur le manuscrit de Karlsen. Direction Venise, en traversant les Alpes et en évitant les sorcières de l’Ordre des Cendres…
Série dérivée plutôt bien faite, cette BD peut toujours se lire indépendamment, ce qui est toujours assez appréciable pour les nouveaux lecteurs qui, une nouvelle fois, pourront s’extasier devant le graphisme de Stéphane Créty. Le dessinateur nous offre encore une palette très riche de lieux, d’ambiances et de lumières, passant sans difficulté apparente d’une poursuite en mer à une traversée en altitude. Si l’aspect aventure en costumes est cette fois encore de mise, un clin d’œil très appuyé à un film aussi moderne que Une nuit en enfer peut surprendre. S’il est bien amené et finalement assez logique au vu des ennemis d’Hannibal, il balance longuement à la frontière entre hommage et pompage. Chacun se fera son opinion.
Visuellement magnifique, la série lorgne de plus en plus vers le fantastique.

Arnaud Gueury

Chronique du Tome 1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Découvrez ci-dessous les premières pages de l’album

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin, T2 : Le manuscrit de Karlsen de Stéphane Créty, Jean-Luc Istin, éditions Soleil

Présenté par digiBiDi, la BD à la demande – Location de bande dessinée, comics, manga, roman graphique online

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*