Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Les Nouveaux Pieds Nickelés (Collectif) – Onapratut – 25€

Les Nouveaux Pieds Nickelés (Collectif) – Onapratut – 25€

Parution : 05/2010

Depuis leur première apparition dans L’Épatant en 1908, les Pieds Nickelés ont quasiment tout connu ! Ils ont voyagé dans le monde entier et même jusque sur la planète Bêta 2, ils connaissent tous les coins et recoins de France, de Paname à Saint Trop’, et ils ont exercé quasiment tous les métiers du monde, en arnaquant tous les gogos possibles ! Un tableau de chasse magistral qui les a aussi amenés à sympathiser avec toute la maréchaussée du globe !
Ces derniers temps, et surtout maintenant que l’œuvre de Louis Forton est tombée dans le domaine public, les projets nickelesques ne cessent de prendre vie. Alors que Trap et Oiry ont repris la série chez Delcourt, sous le titre La Nouvelle Bande des Pieds Nickelés, l’éditeur Onapratut crée l’événement de façon plus ponctuelle, en sortant un épais recueil d’hommages au trio ! C’est toute une ribambelle d’auteurs, jeunes et insouciants pour la plupart, ce qui ne gâche rien, qui rend grâce à ces anti-héros par excellence, ayant marqué plusieurs générations de lecteurs. Les styles sont différents et vont de la référence discrète à la grosse caricature, mais chaque approche arrive à convaincre et l’album s’impose du coup comme une belle réussite.
Cette réussite émane du talent des auteurs engagés mais aussi des sujets, très contemporains et abordés de manière percutante, à savoir le bio, les conflits sociaux, les sans-papiers et même le foot. Le cynisme et la drôlerie l’emportent sur le reste, mais certaines planches, comme la dernière des Pieds Nickelés artistes contemporains, sont imprégnées d’une certaine poésie. En tout cas, quelle que soit la direction prise, le respect de l’œuvre est omniprésent, en témoigne l’hilarante histoire au cours de laquelle nos trois escrocs sévissent dans le monde de la BD, qui va jusqu’à réutiliser la technique du texte sous dessin. Enfin, signalons les couvertures fantasmées, qui constituent un bonus de luxe aux quinze histoires de l’album.
Un hommage passionné et passionnant. Ces trois crapules sympathiques le méritaient bien !

Nicolas Raduget



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*