Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » No Hero (Ellis, Ryp, Digikore Studios) – Milady – 14,90€

No Hero (Ellis, Ryp, Digikore Studios) – Milady – 14,90€

Parution : 06/2010

Résumé
En 1966, ils font leur première apparition, présentés par Carrick Masterson. Ils montrent leurs pouvoirs et leurs capacités au monde entier. Ils, ce sont de nouveaux hommes devenus super-héros grâce à une drogue créée par Masterson. Ils se nomment les Levellers. Dix ans plus tard, ils sont désormais la Front Line. Leur but ? Apparemment, être libres et être les sauveurs pour la population. Les décennies passent et même de nos jours ils semblent encore et toujours indestructibles, mais un de ces justiciers masqués est retrouvé horriblement mutilé jusqu’à mourir après une lente agonie. La ligue semble s’effriter. Il faut au plus vite reformer les rangs : Joshua sera le nouvel élu. La violence va alors se déchaîner et la vérité éclater. « Jusqu’où iriez-vous pour devenir un super-héros ? » prédit un bien sombre destin…

Notre avis
No Hero est une uchronie qui remet en cause bien des pouvoirs acquis plus ou moins chèrement par l’humanité depuis 50 ans. La pseudo-liberté que nous semblons connaître apparaît comme une toile patiemment tissée et totalement contrôlée. Voilà un album rare, impossible à quitter avant la fin tant le scénario de Warren Ellis emporte le lecteur très loin de la réalité. Et pourtant, de prime abord, je n’étais pas forcément séduite par le dessin de Juan Jose Ryp trop fouillé et me semblant parfois à la limite du lisible. En fait, il sied parfaitement à ce monde destructeur et construit à l’image d’un dessein bien particulier.

En deux mots
Certes, un album pour public averti (certaines scènes sont d’une rare violence) mais un album exceptionnel !

Anna Sam



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*