Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » X-Men : Les Origines T1 (Collectif) – Panini Comics – 13,20€

X-Men : Les Origines T1 (Collectif) – Panini Comics – 13,20€

Parution : 02/2011

Lorsqu’il décide de fonder son école pour jeunes surdoués, le professeur Charles Xavier a déjà repéré quelques mutants capables d’intégrer ses futurs X-Men. En Sibérie, le jeune Piotr Raspoutine découvre, à la mort de son frère, que sa peau peut se changer en un métal quasiment indestructible et qui lui procure une force de colosse. Mais les services secrets soviétiques pourraient s’intéresser à lui dans le cadre de leurs recherches sur des super-armes… En Allemagne, Kurt, un jeune garçon à la peau bleue et à l’allure de diable, est exploité pour son agilité par un gérant de cirque sans scrupules. Ne connaissant pas ses parents, il a été recueilli par une gitane qui le considère comme son fils, prête à laisser sa vie pour lui offrir un meilleur avenir… Au sein de la riche famille Frost, Emma vit dans l’ombre de sa sœur, bien plus belle qu’elle, et sous la coupe d’un père tyrannique et violent qu’elle aime malgré tout. Jusqu’à l’apparition d’un pouvoir télépathique qui va changer sa vie… A la Nouvelle-Orléans, Rémy Lebeau, héritier de la guilde des voleurs, est sur le point d’épouser une fille issue de la guilde des assassins. Rivales et ennemies, les deux factions voient d’un mauvais œil cette union contre-nature…
Opération marketing indéniable, ces albums consacrés aux origines des héros Marvel sont presque toujours des succès. Car si les lecteurs les plus avertis connaissent tout de ces personnages pour la plupart très anciens, les jeunes lecteurs apprécient d’en apprendre un peu plus, ou tout du moins de voir une nouvelle version par d’autres auteurs que les créateurs. Dans ce premier volume, quatre membres plus ou moins réguliers des X-Men voient leur passé ressurgir : Colossus et Diablo (apparus ensemble en mai 1975), Emma Frost (janvier 1980) et Gambit (août 1990). Le principal regret est de voir ces récits bien trop courts – 30 pages chacun – pour véritablement s’immerger dans leur histoire. L’impression de voir un résumé est réelle, et gâche un peu le plaisir. Malgré cela, les auteurs se sortent bien de ce contexte étriqué, dans des styles différents mais appréciables.
Plus destiné aux nouveaux lecteurs qu’aux amateurs purs et durs, cette nouvelle série permet surtout de voir de bons dessinateurs proposer leur vision de héros reconnus.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*