Accueil » Univers BD Européenne » Interview BD européenne » Rencontre avec Emilio Van der Zuiden – Dessinateur des Filles de l’oncle Bob

Rencontre avec Emilio Van der Zuiden – Dessinateur des Filles de l’oncle Bob

Après avoir collaboré avec Olivier Marin à la série Les Enquêtes Auto de Margot, Emilio Van der Zuiden signe seul le dessin de la série automobile Les Filles de l’oncle Bob. Nous sommes allés à la rencontre de ce passionné de belles carrosseries.

Bulle d’Encre : Bonjour Emilio. Peux-tu nous présenter ton nouvel album intitulé Les Aventures de Bob Neyret, gentleman driver ?
Emilio Van der Zuiden : Lors de la préparation des Déesses de la route (tome 2 des Enquêtes Auto de Margot, collection Calandre, sorti en septembre 2010), Metapat mon scénariste a rencontré le coureur Robert Neyret sur le salon du Rétromobile à Paris. À la vue des planches de l’album, Bob a immédiatement accroché. En fait, Metapat n’avait fait qu’imaginer la propre vie de Neyret : des filles et des voitures en rallye. En effet, ce champion est le premier créateur en France d’une écurie de rallye uniquement composée de femmes : le team Aseptogyl. Cerise sur le gâteau, elles roulaient en Alpine A110 rose ! De quoi mettre en ébullition le cerveau de notre jeune scénariste. Quelques mois plus tard, il me proposait le scénario des Filles de l’oncle Bob, où il raconte à travers trois personnages principaux – Bob, la blonde Marie-Marie et la brune Christina – le début de cette incroyable aventure…

BDE : Les Alpine A110 auront donc la part belle dans ce premier album ?
EVdZ : En effet, c’est un des éléments moteurs (sans vilain jeu de mots) qui m’a poussé à réaliser cet album. La Berlinette est un personnage à part entière dans cette histoire. Et c’était le moindre hommage que l’on puisse faire à cette voiture mythique à tous points de vue. Une ligne qui a marqué son époque (et mon enfance, j’avais une miniature Burago !), des performances en rallye exceptionnelles et un créateur, Jean Rédélé, de génie. Ceci dit, je n’ai découvert l’équipe Aseptogyl que lors de la préparation des Filles de l’oncle Bob… Mais cette robe rose et rouge a fini de m’emballer. Surtout qu’elle est pilotée de main de maître par une jolie fille…

BDE : Sur les deux premiers tomes des Enquêtes Auto de Margot, tu réalisais uniquement les personnages et Olivier Marin s’occupait de dessiner les voitures et les décors. Pour cette nouvelle série, tu réalises l’intégralité des planches, as-tu éprouvé des difficultés à représenter ces voitures mythiques ?
EVdZ : Non, même si je préfère dessiner les filles… (rires). Plus sérieusement, le parti pris de ce genre de série est de représenter les voitures avec un maximum de fidélité tout au long du livre. Et si j’aime faire de belles carrosseries, à la fin j’avais un peu l’impression de m’être transformé en dessinateur industriel ! D’où un certain plaisir sadique à dessiner des cascades et des accidents en pagaille… (Rires).

BDE : Quel modèle as-tu pris le plus de plaisir à dessiner tout au long de cet album ?
EVdZ : En fait je suis très fan des voitures des années 60/70. Ce sont celles de mon enfance ! L’Alpine, bien sûr, à cause de ses jolies rondeurs. Mais aussi la 404 Peugeot qui a été une des nombreuses voitures de mon père et la petite Honda S800 que j’adore !

BDE : Est-ce que cet album est un one-shot ou d’autres tomes sont déjà prévus ?
EVdZ : Ça c’est l’avenir qui nous le dira. J’espère que les lecteurs apprécieront cet album… Robert Neyret et Metapat sont très content du résultat final et ne seraient pas contre le fait d’en voir d’autres… La vie de Bob est tellement remplie de bons scénarios !

BDE : L’album est annoncé depuis de nombreux mois, la promo autour de celui-ci a été importante. Penses-tu que vous soyez, Metapat et toi, attendus au tournant par les spécialistes auto ?
EVdZ : Et pas qu’eux ! (rires). Non, comme je le disais, ce genre de BD est très exigeant (enfin surtout pour moi qui suis d’une nature assez fainéante) et demande à être réalisé avec soin. Ça demande pas mal de recherches, de documentation, photos, etc. Et mon but est de livrer une BD, pas seulement un recueil d’illustrations aux voitures statiques et sans vie. Faut que ça bouge, que chaque planche interpelle le lecteur. Faire attention à chaque composition de case, aux perspectives des voitures, à la vraisemblance et l’enchaînement des actions, etc. Et je ne vous parle pas des recherches sur les personnages… Bref, c’est long ! En même temps, je n’ai mis que huit mois à le dessiner! Ce qui est, somme toute, assez peu pour un album…

BDE : Quels sont tes projets à venir ? Il semble que tu prépares entre autre chose un album d’illustrations en tandem avec un photographe.
EVdZ : Exact. Dans l’immédiat, je prépare un album d’illustrations en collaboration avec Pierre Strinati, un grand collectionneur de voitures et de belles jeunes femmes !

BDE : Merci à toi!

Propos recueillis par Nicolas Vadeau.

Interview réalisée le 6 août 2011.

Extraits de l’album et bonus


© Paquet 2011/Metapat/Van der Zuiden
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*