Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Superman vs. Predator (Michelinie, Maleev, Hollingsworth) – Soleil – 16,50€

Superman vs. Predator (Michelinie, Maleev, Hollingsworth) – Soleil – 16,50€

Parution : 07/2011

Une expédition de scientifiques pénètre la forêt tropicale la plus dense et la moins explorée d’Amérique Centrale. Alors que leurs guides les mènent droit vers la Jungla de las Sombras, ils découvrent avec stupeur un vaisseau d’apparence extra-terrestre, visiblement échoué là depuis de nombreuses années. Une apparition qui pourrait coïncider avec d’anciennes légendes locales qui relatent l’arrivée de chasseurs venus du ciel ayant décimé des populations autochtones. Pour prévenir tout risque de mauvaise rencontre, les chercheurs contactent Superman. Ses pouvoirs les protégeront et permettront de sonder la carcasse du vaisseau avant d’y pénétrer. Mais étrangement, après avoir été en contact avec lui, l’Homme d’Acier sent ses pouvoirs décliner rapidement. Fâcheux quand des mercenaires attaquent l’expédition. Encore plus quand les Predators pointent leurs rastas sur place…
Bien que l’idée de faire intervenir des scientifiques dans la jungle ne soit pas inédite – c’est le point de départ de presque tous les cross-overs entre les Predators et les super-héros de DC Comics – David Michelinie possède suffisamment de talent pour dévier son récit vers quelque chose de bien plus excitant. En ôtant partiellement les pouvoirs de Superman et en faisant intervenir un savant fou qui prône l’eugénisme, il amène une nouvelle aventure bien ficelée. Mais c’est principalement le dessinateur bulgare Alex Maleev qui tire son épingle du jeu. Épatant sur sa reprise de DareDevil, il prouve une nouvelle fois son talent sur ce titre. Certes, on n’atteint pas forcément les mêmes niveaux de beauté sur ces pages, mais ses utilisations des ombres font encore merveille sur les décors et les personnages. L’exercice n’est pas facile et il s’en sort avec les honneurs, bien aidé par Matt Hollingsworth, un des meilleurs coloristes du marché américain.
Initialement paru en 2000, voilà sans doute un des plus solides cross-overs proposés ces derniers temps par Soleil.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Découvrez ci-dessous les premières pages de l’album

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*