Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Batman versus Predator T1 (Gibbons, A. & A. Kubert, Van Valkenburgh) – Soleil – 14,90€

Batman versus Predator T1 (Gibbons, A. & A. Kubert, Van Valkenburgh) – Soleil – 14,90€

Parution : 04/2011

Gotham City est comme souvent en ébullition. Sur fond de guerre des gangs entre truands en quête de façade respectable, un tueur inconnu commence à décimer les boxeurs puis les membres les plus impressionnants des parrains du crime organisé. Dans les pas du commissaire Gordon, Batman enquête sur ces meurtres. La disparition des têtes et l’organisation méticuleuse du tueur qui a épargné certaines cibles lui font penser à un chasseur à l’éthique particulière mais nette. Très vite, il se met dans sa ligne de mire pour sauver les agents de police et les innocents. Mais il ne s’attendait pas à une telle puissance et à affronter un prédateur venu d’une autre planète…
Dans sa série des cross-overs entre géants de fiction, Soleil réédite le premier volume – déjà paru chez Wetta (voir ci-dessous) – du combat galactique entre Batman et les Predators. Confié en 1991 à Dave Gibbons, le scénario reprend une trame assez proche du deuxième film réalisé quelques mois plus tôt, à savoir la lutte entre un Chasseur et une proie humaine dans la chaleur d’une ville américaine. Un album qui influencera les suivants, qui reprendront parfois paresseusement la même recette. Gibbons, lui, parsème son histoire d’idées originales ou bienvenues, comme l’armure renforcée de Batman ou le combat final dans la Batcave qui permet de faire intervenir Alfred très activement. Soutenu par un dessin très 90’s d’Andy et Adam Kubert qui a bien vieilli, ce premier round à Gotham est une réussite. On comprend mieux que la licence ait été active par la suite.
Loin de se cantonner à un travail de commande, les auteurs parviennent à lancer une série de qualité.

Arnaud Gueury

8.1 Bouton Commandez 100-30

Précédente édition :

Batman versus Predator (Gibbons, A. & A. Kubert, Van Valkenburgh) – Wetta – 18,50€

Parution : 07/2008

Gotham City, un match de boxe entre les deux poulains de deux barons de la pègre. Un seul gagnant… provisoire. Le soir même, le champion est massacré dans sa chambre d’hôtel. Puis c’est au tour de son malheureux adversaire de connaître la même destinée. Le criminel se dévoile bien assez vite : un Predator. Il a décidé de faire de Gotham City son terrain de chasse… Pour ce genre de mortel safari, les proies sont choisies parmi les plus valeureux combattants, Batman est en tête de liste. L’homme chauve-souris va donc devoir affronter une créature venue de l’espace dans un jeu macabre où l’unique enjeu est sa propre survie.
L’utilisation de licences permet souvent aux auteurs de négliger le scénario, conscients qu’ils aient déjà un véritable hit dans leurs cartons à dessins. Souvent, aussi, il est difficile de s’adapter à un personnage venant d’un autre univers. Heureusement pour nous, lecteurs, Batman versus Predator ne rentre pas dans ces catégories. Dave Gibbons nous offre une véritable histoire, sombre et cruelle, capable de nous tenir en haleine durant tout l’album. Les frères Kubert tiennent eux aussi la barre haute et donnent vie à ces célèbres personnages avec maestria. La réédition de ce comics de 1993 de chez Dark Horse est en outre enrichie d’une galerie de Mignola, Adams et bien d’autres et de trois préfaces (Dave Gibbons, Dennis O’Neil et Diana Schutz). Seule ombre au tableau : des fautes d’orthographe fréquentes mais on peut passer outre, absorbés par notre lecture !
Une histoire où Batman rencontre un des monstres du cinéma, dans un cocktail sanglant.

Anthony Roux

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*