Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Le Chanteur sans nom (Le Gouëfflec, Balez) – Glénat – 20€

Le Chanteur sans nom (Le Gouëfflec, Balez) – Glénat – 20€

Parution : 02/2011

Le chanteur sans nom a fait irruption dans le paysage de la chanson française au cœur de l’entre-deux-guerres, pour croiser les plus grands et parfois se livrer à quelques bassesses dans sa vie personnelle. C’est sur ses traces qu’un jeune enquêteur, narrateur de l’histoire, va partir à notre époque, entre vieilles affaires rangées au fond d’un placard et rencontre avec Charles Aznavour lui-même.
On connaissait la qualité d’écriture d’Arnaud Le Gouëfflec, déjà vu avec Obion sur le très bon Vilebrequin sorti chez KSTR voilà quelques années. Ce scénariste brestois frappe ici très fort, avec une histoire d’une limpidité rare, entremêlant pourtant époque passée et actuelle. Il réussit à construire un très beau portrait, celui d’un chanteur disparu après avoir connu un certain succès, et propose une très jolie mise en abyme avec le parcours personnel du narrateur de l’histoire. L’histoire est servie par le trait d’Olivier Balez et c’est tant mieux. Déjà au dessin avec Le Gouëfflec sur le réussi Topless, il réussit parfaitement à donner vie au récit, se payant le luxe d’encore étaler de belles recherches graphiques souvent pertinentes, qui donnent une belle ampleur à l’enquête menée sur ce Chanteur sans nom, désormais inoubliable.
Un album enchanteur, où la qualité du dessin rend très intelligemment grâce à un splendide scénario.

Damian Leverd

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*