Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Kuroko’s Basket T1 (Fujimaki) – Kazé – 6,50€

Kuroko’s Basket T1 (Fujimaki) – Kazé – 6,50€

Parution : 01/2012

Riko Aida, la coach de l’équipe masculine de basket du lycée Seirin, profite de la rentrée pour attirer de nouveaux joueurs au sein du club. Ce tout jeune établissement a besoin de se faire connaitre et une bonne équipe leur permettra de se positionner au niveau national. Le recrutement est d’ailleurs prometteur, avec l’arrivée du fougueux et puissant Taiga Kagami, qui vient de quitter son collège aux États-Unis et qui rêve de devenir le meilleur basketteur japonais. Plus inattendue, la signature de Tetsuya Kuroko. Ce garçon fluet, petit et maladroit, est un mystère. Transparent et invisible, personne ne le remarque. Pourtant, il vient du collège Teikô et aurait fait partie de la « génération miracle », une équipe de surdoués imbattables. Serait-il ce fameux « sixième joueur fantôme » dont on ne trouve aucune trace mais qui leur était indispensable ?
En choisissant pour héros un garçon effacé, discret et peu loquace, Tadatoshi Fujimaki a fait un pari. Généralement, les lecteurs adhèrent facilement aux personnages charismatiques et forts, cette fois il faudra apprécier la retenue de Kuroko. Pourtant, il est pétri de qualités à découvrir au fil des chapitres. Bien sûr, celui qui crève l’écran dès les premières pages est plutôt Kagami, tout son contraire. On se doute que leur complémentarité sera à la base de leur réussite, aussi bien dans le récit et leur évolution au niveau national, que dans l’intérêt du manga. L’un comme l’autre sont excessifs, mais la réunion des deux caractères offre un affrontement assez savoureux et humoristique, malgré un sentiment de déjà vu dans leur relation.
Sport et humour font souvent bon mélange en manga, la preuve une nouvelle fois avec ce titre qui possède un petit quelque chose de différent.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*