Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Garulfo T3 (Ayroles, Maïorana, Leprévost) – Delcourt – 13,95€

Garulfo T3 (Ayroles, Maïorana, Leprévost) – Delcourt – 13,95€

Parution : 05/1997

En le royaume de Miralonde naquit un Prince. Romuald est son nom. Alors que l’enfant royal est en train de recevoir ses dons de la part de ses marraines les fées, le roi constate qu’elles ne sont que deux. Diantre, la bienséance veut qu’il y en ait trois ! Après quelques instants de trouble au sein de la cour, une solution semble pointer le bout de son nez. Car en les geôles du château de Miralonde croupit, en vue d’être brûlée, une sorcière qui pourrait bien pallier ce manque. Malvéliande est son nom. Oh oh ! Ne serait-ce pas cette même sorcière que nous avons croisée précédemment ? Quelle sorte de don va-t-elle offrir au Prince Romuald ? Vingt années se sont écoulées et le Prince Romuald est tout le contraire de ce qu’on attend d’un prince des contes de fées. Dommage pour lui car c’est à partir de là que tout va basculer.
Alain Ayroles continue son interprétation des contes en nous proposant de passer de l’autre côté du miroir. Car si une grenouille s’est transformée en Prince, cela veut dire qu’un Prince a pris l’apparence d’une grenouille. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Dialogues piquants et situations drôles rythment cet opus dont la lecture se veut toujours aussi fluide et drôle. Mais ce n’est pas tout. Vous aurez le plaisir de croiser le Petit Poucet avec une petite amorce concernant un certain ogre. La mise en scène de Bruno Maïorana est excellente. Les cadrages et le découpage sont bien pensés de manière à mettre en avant un dessin dont le trait est dynamique et expressif à souhait. Une charte graphique maitrisée que Thierry Leprévost met en couleur avec un plaisir évident.
Suivez-nous, nous avons les petits cailloux blancs ! Le dragon n’est plus là, essayons de ne pas croiser l’ogre ! Boum Boum ! Trop tard !

Stéphane Girardot

Chronique du Tome 2



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*