Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Prométhée T5 (Bec, Collectif, Digikore Studios) – Soleil – 13,95€

Prométhée T5 (Bec, Collectif, Digikore Studios) – Soleil – 13,95€

Parution : 01/2012

Jeff Spaulding, employé de la NASA, continue son enquête sur les mystérieux événements qui ont frappé la planète. Ses recherches l’ont mené sur diverses pistes, mais un ancien agent russe l’a mis sur la piste d’une apparition extra-terrestre, incroyable et pourtant de plus en plus plausible. Un ancien ami d’université lui suggère à demi-mot de jeter un œil sur une ancienne base abandonnée par l’armée à Camp Hero. Les lieux paraissent désaffectés mais des expériences la lient à celles menées durant la seconde guerre par Albert Einstein lui-même. Tout semble indiquer que le projet Blue Book – une commission chargée d’étudier et d’enquêter sur le phénomène OVNI de 1952 à 1969 – a été réactivé…
Au bout de cinq tomes, Christophe Bec a ouvert et fermé des portes à un rythme effréné. Si la série se veut ambitieuse, documentée et crédible, jamais le récit n’est indigeste ou surchargé. Lorsque certaines pages débordent de textes explicatifs, comme à la fin de ce volume, il s’en sort par quelques pirouettes scénaristiques qui rendent l’ensemble étonnamment fluide pour une œuvre aussi riche. Surfant sur les théories les plus extravagantes comme sur les réels projets plus ou moins secrets de l’armée américaine, il parvient à maintenir l’intérêt sans trop en révéler. Cette progression constante, tout comme certaines pages à l’heure actuelle sans lien avec les autres, sont frustrantes d’un point de vue positif. Car c’est cette frustration d’être maintenu dans l’ignorance malgré quelques révélations – tout comme son héros – qui donne envie de s’accrocher pour relier tous les éléments entre eux. Graphiquement, si Stefano Raffaele dessine la majorité des planches, d’autres auteurs ont participé à ce tome. Thierry Démarez (Marie des Dragons), Federico Ferniani (Bravesland), Frédéric Peynet (Phoenix), Ruizgé (Luxley) et Vax (Yiu : Premières Missions), bien qu’ayant tous un style propre, se sont remarquablement prêtés à l’exercice en tachant de coller au mieux au style réaliste.
Une BD qui peut devenir culte pour les amateurs de récits paranoïaques et de théories du complot !

Arnaud Gueury

Chronique du Tome 4



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*