Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Coyote & Litteul Kévin (Coyote) – Le Lombard – 11,95€

Coyote & Litteul Kévin (Coyote) – Le Lombard – 11,95€

Parution : 12/2011

Putain, 20 ans ! Telle est la formule consacrée. A voir la mine réjouie de ce grand escogriffe barbu et chevelu face à la bouille mafflue de cette tête au bol, on se demande comment on n’a rien vu passer, assourdi par les plat’ plat’, les vroum vroum et les brooa braaa des Harley fonçant à tombeau ouvert sur l’asphalte de notre jeunesse. Et pas que la nôtre, car d’un passage au Sli-Bar faire une grand tape dans la carcasse à Mammouth, compter fleurette à une frangine sur-boostée du bustier et customisée de la culasse, à un rassemblement du club pour assurer la sécu avec Hulk, Chacal et les frangins et à un concert des Brassens Not Dead, il en a déroulé du ruban le canidé sur sa mécanique rutilante ! Il parait que la bande dessinée conserve, à voir les marmots mettre en boites les anciens avec malice, c’est clair que Litteul Kévin et Ptit Pilou ne sont pas encore là de connaître les affres de la puberté. Et notre animal, comme larron en foire au milieu de cette faune ! A croire finalement que c’est comme ça qu’il est, l’autre, avec les influences artistiques à papa et la fraîcheur de ses marmots, il n’a pas pu poser le pied au feu rouge, il a coincé l’embrayage et reste bloqué à fond de poignée entre deux âges. A rebours de toutes les théories de l’évolution, Litteul Kévin est l’hérédité directe du Coyote, ou bien l’inverse.
Un artbook qui retrace le parcours d’un auteur qui a tatoué 20 ans de bande dessinée franco-belge d’un savant cocktail de testostérone, d’asphalte et d’huile de moteur. De la presse spécialisée à Fluide Glacial, en passant par l’Écho des Savanes et l’illustration pour des clubs Harley, sa patte inégalable dans la représentation de ces motos mythiques et son sens du gag ont fait de Coyote un grand nom de la BD. On découvre, à travers ces quelques pages, une sensibilité qui n’est pas sans rappeler le coté grand-couillon de Chacal, dans la caricature de l’attendrissement d’un père face à sa propre tête blonde. On apprend que Coyote est fan de Renaud (ah bon ?), si ce détail vous a échappé, il est encore temps de vous rafraîchir les esgourdes et de vous décrasser les mirettes. Bref, ce bouquin est la clef de voûte de ceux qui ont hurlé (de rire) au clair de lune avec le Coyote.
Si la durée de vie d’un coyote est d’environ 10 ans, c’est l’âge que celui-ci a donné à son héros comme un ticket pour un second tour de manège, n’en déplaise aux taxidermistes qui comptaient voir notre Coyote figé avec son expression malicieuse sur une étagère poussiéreuse.

Alain Lamourette



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*