Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » The Long Tomorrow (Moebius) – Les Humanoïdes Associés – 18,99€

The Long Tomorrow (Moebius) – Les Humanoïdes Associés – 18,99€

Parution : 03/2012

Dans l’immense ville-puits où il réside, Pete Club est détective privé. Habitué aux enquêtes minables, sa surprise est réelle lorsqu’il est appelé dans un des plus hauts niveaux, où se situent les quartiers les plus luxueux. Là, une belle jeune femme le charge de récupérer un coffre au 199ème niveau, un coin peu recommandable et mal famé. Mais il en a l’expérience et l’affaire est vite menée. A son retour, il découvre sa cliente morte et l’appartement saccagé. La police soupçonne un espion arcturien de chercher le cerveau du Major…
A la demande de l’auteur, qui signe une très intéressante introduction au recueil, la collection Moebius USA est destinée à rééditer ses œuvres dans le format adapté au marché américain, tel que l’avait souhaité Marvel en 1986. Souvent en noir et blanc, les planches avaient alors été colorisées pour un résultat que les lecteurs français n’avaient pu découvrir que des années plus tard. Épuisées, ces éditions sont donc à nouveau proposées dans une belle qualité. La première histoire, qui donne son nom au volume, est clairement la plus intéressante, car elle préfigure la saga de L’Incal, dont de nombreux éléments en seront tirés. Réalisée en 1975, cette courte BD est le fruit de la collaboration entre Moebius et Dan O’Bannon. Réunis pour le projet d’adaptation de Dune par Alejandro Jodorowsky, les auteurs s’ennuyaient et le dessinateur français a proposé de mettre en image le petit story-board que son collègue gribouillait pour patienter. Pas de fin à l’histoire, hélas, puisque Moebius ne sera pas emballé par la suite proposée. Les deux compères se retrouveront toutefois pour élaborer le design visuel du premier Alien. Plusieurs histoires courtes complètent l’album, parfois anecdotique (Rock City, une commande pour un numéro spécial Rock de Métal Hurlant), parfois comiques (L’Univers est bien petit, Barbe-Rouge et le cerveau pirate ou L’Artefact) ou sombre (Variation N°4070 sur Le thème, un essai sur la guerre nucléaire très réussi). Enfin, Approche du Centaure marque une collaboration unique avec Philippe Druillet, qui en signe le scénario. Moebius explique avoir dessiné cette histoire dans une sorte de défi, en voulant s’essayer au style si particulier de son ami. Une tentative qui l’a lui-même déçu et qui montre qu’il est difficile de quitter son registre quand on le maitrise si bien.
Un recueil d’histoires du Maître disparu, qu’il n’est pas trop tard de découvrir.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*