Accueil » Univers Comics » Interviews Comics » Rencontre avec Szymon Kudranski – Dessinateur de Spawn : La Saga Infernale

Rencontre avec Szymon Kudranski – Dessinateur de Spawn : La Saga Infernale

« L’important, M. Downing, c’est que vous écoutiez très attentivement ce que j’ai à vous dire. Depuis le temps, vous avez dû vous rendre compte que des puissances s’agitent autour de vous. Chacune d’entre elles tente de dominer les autres. Le plus difficile, c’est de savoir qui est dans quel camp… »

A l’occasion de la Comic Con’ Paris de juillet dernier, nous étions allés à la rencontre de Szymon Kudranski, le jeune dessinateur polonais qui a pris la relève d’artistes comme Todd McFarlane ou Greg Capullo sur la série culte Spawn. Delcourt éditant depuis le début de l’année les aventures du nouveau rejeton de l’enfer sous le titre La Saga Infernale, il est revenu sur son travail et la liberté dont il jouit sur ce titre.

Chronique du Tome 1

Retrouvez les premières pages du Tome 2 en fin d’interview.

Bulle d’Encre : Dzień dobry !
Szymon Kudranski : Dzień dobry ! (rires) Merci, tu es le premier à me dire bonjour en polonais !

BDE : Depuis quelques temps déjà, tu es le nouveau dessinateur de la série. Gardes-tu le même plaisir à travailler sur ce personnage iconique ?
SK : Bien sûr, c’est tellement génial ! Todd McFarlane, le grand patron, m’a laissé beaucoup de liberté, ce qui me permet de toujours garder un immense plaisir. En plus c’est facile et formidable de travailler avec lui.

BDE : Est-ce que cela a été simple de te fondre dans un univers déjà très balisé ?
SK : Cela a demandé un travail énorme. Mais Al Simmons, le premier Spawn, est mort et c’est un tout autre univers qui est mis en place. J’ai donc pu créer de nouveaux concepts, avec un gros travail de préparation et beaucoup d’esquisses à réaliser. Ça m’a demandé beaucoup de boulot.

BDE : Étais-tu donc libre de faire à ton idée ?
SK : Pour la plupart des choses, oui. Todd m’a bien sûr beaucoup dirigé car il s’agit de son œuvre et il a une vision précise de l’ensemble.

BDE : Tu sembles avoir pu garder ton propre style ?
SK : Oui, je continue de travailler de la même façon. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié que Todd ne me demande pas de changer, il m’a même encouragé à garder mon trait et mes méthodes.

BDE : Pour cette nouvelle ère de Spawn, Todd McFarlane a utilisé le pseudo de Will Carlton pour tromper les lecteurs et leur montrer qu’il avait encore la flamme. As-tu été au courant dès le début de cette supercherie plutôt amusante ?
SK : Bien sûr. Il m’avait prévenu très vite qu’il utiliserait ce nom pour continuer à écrire le scénario. Même si, à un certain moment, il avait oublié que je le savais. Et donc, dans une conversation, il commencé à me parler de son travail d’écriture et s’est vite rattrapé en me disant « euh non, je veux dire que c’est Will qui a écrit ça, pas moi ! » (rires)

BDE : Avais-tu l’obligation de garder le secret ?
SK : Oui ! C’était même amusant de parler aux gens de ce fameux Will que personne ne connaissait… Il n’avait même pas de page Facebook ou Twitter. C’était un vrai fantôme ! (rires)

BDE : Et pourtant il faisait un boulot fantastique sur la série !
SK : Will ? Absolument ! (rires) Et pourtant il ne faisait que signer les scripts car il n’avait aucun e-mail où lui envoyer un message ou faire une remarque.

BDE : Spawn est-il typiquement le type d’univers que tu aimes ?
SK : Oui. C’est très noir, très sombre. J’apprécie énormément de travailler sur ce genre d’atmosphère glauque. Il y a en plus cet aspect dramatique et épique, je pense que c’est vraiment parfait pour moi.

BDE : Comme pour Batman, pour lequel tu as aussi réalisé quelques histoires comme Penguin : Pain and Prejudice ?
SK : Exact. Ça reste un peu le même type d’ambiance, du moins sur ce que j’ai pu faire. Gotham City est d’ailleurs très proche du New York qu’on représente dans Spawn. C’est très semblable.

BDE : As-tu eu les mêmes conditions de travail avec DC Comics?
SK : Oui, j’ai eu beaucoup de liberté quand j’ai collaboré avec Tony Daniel. L’éditeur n’a pas imposé grand chose et il a semble apprécier mon travail, puisqu’il m’a donné d’autres histoires par la suite. J’ai peut-être eu cette chance car les univers des deux séries sont assez proches et que ça ne demandait pas vraiment que je m’adapte à autre chose. Et puis j’ai travaillé à la fois avec Todd McFarlane et Tony Daniel, qui ont tous les deux dessiné Spawn. Je suis en tout cas très content de la réception de ces deux grands éditeurs.

BDE : Comment as-tu été choisi pour cette reprise ?
SK : Todd suivait mon travail sur Twitter. Il a vu tout ce que je faisais, mon style et mes références graphiques, et il m’a contacté pour me dire qu’il voulait que je réalise un projet avec lui. Au départ, ce devait être pour de nouvelles aventures de Sam & Twitch. Mais à cette époque, Greg Capullo, qui était toujours sur Spawn, voulait passer à autre chose et il a été choisi pour dessiner la série Haunt. Todd m’a alors directement confié Spawn.

BDE : Aimerais-tu un jour réaliser un comics moins sombre ?
SK : Oui, j’adorerais faire quelque chose de plus léger. Mais je ne suis pas sûr de trouver ce genre de travail avec mon style ! (rires) Je suis actuellement dans un registre très noir, peut-être que ça changera mais je n’en ai pas envie pour le moment.

BDE : Ton travail est-il apprécié aux États-Unis ?
SK : J’espère surtout que le Président Obama aime ! (rires) Non, je plaisante ! Mais, grâce à Todd, je peux dessiner de nombreuses choses depuis longtemps, ce qui veut bien dire qu’il y a des lecteurs pour ça. C’est vrai que Todd a pris le pari de changer de style pour ce nouveau personnage, car mon graphisme ne ressemble ni au sien ni à celui de Greg Capullo ou Tony Daniel. C’était risqué mais ça semble fonctionner. De toute façon, il voulait quelque chose de plus réaliste, pour pouvoir le connecter au film qu’il prépare sur le nouveau Spawn. C’est vraiment de cette façon qu’il envisage un nouveau film.

BDE : Dziękuję !
SK : Merci à toi !

Propos recueillis et traduits par Arnaud Gueury.

Interview réalisée le 6 juillet 2012.

Suivez toute l’actualité de Szymon Kudranski sur son blog.

Premières pages du Tome 2

© 2012 Todd McFarlane Productions, Inc.
© 2012 Guy Delcourt Productions/McFarlane/Kudranski pour l’édition française
Toutes les images sont la propriété de leurs auteurs et ne peuvent être utilisées sans leur accord.

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*