Accueil » Autour de la BD » Jeux de société » Requiem, le jeu de société

Requiem, le jeu de société

Les goules affrontent les vampires dans une lutte sans pitié. Vous incarnez l’un de ces camps dans ce nouveau jeu de société, où tactique et stratégie seront au programme.

Nous avons testé un prototype de ce nouveau jeu de société (en pré-commande ici), il se peut donc qu’il y ait des changements entre ce test et le produit final. Et de plus, nous ne sommes pas des joueurs habitués à ce type de jeux de société, certains aspects jugés compliqués pour des novices que nous sommes n’auraient peut-être aucun secret pour des joueurs plus confirmés.

Vous bougez des armées sur un plateau composé de différentes cartes, prenez des ressources pour rendre vos troupes plus puissantes avant d’aller porter le coup de grâce à l’adversaire, soit en réduisant à néant la totalité de ses armées, soit en capturant sa capitale.
Chaque camp a ses spécificités. Le vampire nécessite une stratégie rapide et efficace tandis que la goule devient puissante sur le long terme. Alors irez-vous directement frapper au cœur des troupes ennemies ou opterez-vous pour un conflit plus long ? Jouerez-vous la carte d’une armée renforcée et des ressources taries ou préférez-vous une politique plus économe ? Chaque tour de jeu compte puisque chaque ressource prélevée transforme le terrain en un vaste champ de ruines, pour le grand plaisir des goules… et au grand dam des vampires.


Le principe est donc simple… du moins, une fois résumé comme ça car, à l’ouverture de la boîte du jeu, l’impression est toute autre.
L’installation est déjà assez longue puisqu’il faut disposer les cartes terrain selon un ordre bien précis (un conseil, préparez-les à l’avance !). Il semblerait d’ailleurs que ce problème n’en soit plus un dans la version définitive du jeu puisque les terrains devraient être déjà rangés.


Une fois le plateau installé, place au jeu… enfin, pas tout à fait car il faut comprendre les règles. Et là, c’est une autre paire de manches. Nous avons rapidement regretté l’absence de tutorial nous prenant par la main lors de notre première partie et nous nous sommes vite retrouvés noyés par les différentes possibilités du jeu, qui doivent être maîtrisées de concert. Les règles de jeu, finalement assez complexes, auraient ainsi demandé plus de clarté. Mais rien n’est figé car, après quelques échanges avec un des créateurs du jeu, il se peut qu’il y ait des améliorations de ce côté-là !

Mais il faut tenir bon et, quitte à se prendre une migraine, se pencher sur les règles plus en détail… Par contre, un conseil : ne jouez pas avec quelqu’un qui ne jure que par la bataille ou les petits chevaux, cette personne n’aura pas la patience de passer la troisième page des règles du jeu ou d’écouter vos explications.

Ce n’est pas le cas et vous avez lu toutes les règles ? Et en plus, toutes comprises ? Bravo, nous pas, certains aspects nous ont malheureusement échappés, comme le fonctionnement des bonus inscrits au dos des jetons de ressources… Et il se peut même que nous ayons raté une subtilité concernant l’utilisation des ressources et des déplacements.


Qu’importe, car même sans cette maîtrise totale, le jeu a été apprécié par nos deux testeurs, qui ont fait cramer les derniers neurones épargnés par la lecture des règles du jeu. Nous avons pleinement pris conscience de la nécessité de bien prévoir les coups de l’adversaire et de réfléchir à plusieurs stratégies. Un peu comme lors d’une partie d’échecs.

Alors si vous aimez la série Requiem (ou pas d’ailleurs, la BD sert uniquement de background) et adorez les jeux où il faut faire travailler son sens tactique, vous allez apprécier.

Ce jeu se joue à deux joueurs mais, avec des boîtes supplémentaires, il est possible de jouer par équipe. Chaque partie dure environ vingt minutes.
Notons d’ailleurs que ces boîtes supplémentaires permettront d’incarner de nouvelles races… et donc d’opter pour de nouvelles stratégies.

En tout cas, ce test sur prototype a suscité notre curiosité et la version définitive est attendue avec impatience !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur :
http://www.kinigame.com/REQUIEM/FR/requiem_fr.html
Et pour soutenir financièrement ce projet :
http://www.indiegogo.com/requiem-game

Toutes les images sont © Mills, Ledroit, Nickel, KiniGame.

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*