Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Crève saucisse (Rabaté, Hureau, Champion) – Futuropolis – 17€

Crève saucisse (Rabaté, Hureau, Champion) – Futuropolis – 17€

Parution : 01/2013

Didier a tout pour être heureux : une femme qu’il aime, un fils adorable, et une boucherie de quartier qui marche à merveille. Seulement, lorsqu’il découvre que sa femme le trompe avec Éric, un de leurs amis communs, il commence à avoir des pensées sombres. Comme imaginer son amant à la place des vaches dans un abattoir, le découper en morceaux comme une carcasse avec les couteaux les plus longs et tranchants de sa collection. Telles sont ses pensées officieuses car, officiellement, il se montre sous ses meilleurs jours, laissant croire à sa femme qu’il ne sait rien et qu’il n’a pas conscience que leur couple bat de l’aile.
Pascal Rabaté nous conte une histoire qui a priori n’a rien de transcendant, dans la littérature comme dans le 9ème art, puisqu’il ne s’agit qu’une histoire d’infidélité pure et simple. Il met cependant son talent de scénariste en avant en insérant des anecdotes qui prêtent à sourire ; n’est-il pas ironique pour un boucher de vouloir découper en rondelles, voire trancher jusqu’à ce que mort s’en suive, l’amant de sa femme, dans ses pensées les plus sombres ? Il réussit à transformer une situation accablante en une mise en scène cocasse. Notre personnage principal souffre mais prend un malin plaisir à faire tomber à l’eau tous les plans de sa femme pour passer du bon temps avec Éric, pour notre plus grand plaisir ! Simon Hureau nous propose un graphisme avec un style affirmé aux formes arrondies. On a l’habitude de voir son coup de crayon dans des récits assez dérangeants, il ne déroge pas à la règle en s’associant avec Pascal Rabaté pour réaliser cette chronique sociale. La couverture de l’album, comme son titre d’ailleurs, intrigue, tout en étant très explicite.
Crève saucisse, assure un bon moment de lecture avec un humour très affûté !

Claire Coutadeur



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*