Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Ultime voyage en Alchimie T1 (Mitric) – Glénat – 13,90€

Ultime voyage en Alchimie T1 (Mitric) – Glénat – 13,90€

Parution : 10/2012

Depuis la mort de son père, Adrian vit dans une des banlieues tristes et étriquées de Paris avec sa mère et ses deux sœurs. Dans cette morosité ambiante, il trouve un exutoire et un espoir dans un jeu basée sur les secrets de l’alchimie. Brillant joueur, il est même sélectionné pour participer à la finale d’un grand tournoi à Prague. Le jeune garçon vise le prix du vainqueur pour mettre sa famille à l’abri du besoin et sortir de la grisaille du quotidien. Après un long voyage en car, Adrian découvre les lieux du concours et ses futurs adversaires, les meilleurs compétiteurs de tous les continents…
S’éloignant un temps des univers de science-fiction qu’il affectionne et pour lesquels il a produit des séries réjouissantes (Kookaburra, Tessa, Arkeod, Verseau…), Nicolas Mitric réalise seul une BD consacrée à l’alchimie. Mais évidemment, un tel scénariste n’aurait pas abordé le sujet avec tous les codes bien connus, aussi offre-t-il une nouvelle vision de cette science occulte et même une toute autre utilité ! Oubliez les rêves de transformation du plomb en or, ici, comme l’indique le titre, place à un lieu réservé aux élus. Sur ce postulat original, d’autres éléments sont plus communs : le héros au destin tout tracé, l’hérédité du don, la jolie fille mystérieuse… Malgré cela, et malgré le jeu à la base de l’histoire, dont on ne nous explique rien et qui est à peine montré, le plaisir est là. Car Nicolas Mitric est aussi un formidable dessinateur, qui possède une force de trait certaine et un dynamisme indéniable.
Parfois un peu absconse, notamment dans son jeu central sous-exploité, cette nouvelle série est toutefois une curiosité à découvrir pour les fans de l’auteur.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*