Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Légendes de Parva Terra T5 (Arnáiz) – Le Lombard – 10,60€

Légendes de Parva Terra T5 (Arnáiz) – Le Lombard – 10,60€

Parution : 03/2013

La dernière étape de la mission de Léo le mène à traverser un désert afin de rejoindre une ville où se trouve le dernier fragment du Joyau des Dieux. Alors qu’il passe les portes de la cité, il est surpris par l’accueil qui lui est fait. La foule est en en liesse, l’acclame et le Prophète le reçoit chaleureusement. Il lui cède même son trône car Léo, l’élu de la prophétie, est enfin arrivé pour les sauver. Mais, le « Petit Lion » ne perd pas de vue son but et le Prophète lui annonce que de dangereux rebelles, détracteurs de la prophétie, détiennent le dernier morceau du Joyau. Il est alors plongé, malgré lui, dans un conflit où il va découvrir l’existence d’un livre contenant une vérité différente sur son histoire : le livre de Beatriccia. Et, l’issue de sa mission pourrait en être totalement changée.
La mission de Léo est terminée et la série Légendes de Parvaterra prend fin avec ce cinquième tome. C’est avec tristesse que nous quittons les héros de cette aventure que Raùl Arnàiz a su rendre attrayante jusqu’à la dernière planche. Jusqu’à cette fin surprenante (non, nous ne ferons aucune révélation même sous la torture !) laissant place à l’imaginaire du lecteur. Un scénario, loin du manichéisme classique, où tous les personnages ont une part d’ombre. Une histoire digne d’intérêt même pour les plus grands. Le trait impeccable du dessinateur espagnol a fait merveille au fil des pages et des tomes. L’auteur a su nous faire ressentir toutes les émotions de son héros devenu bien mature à l’issue d’une mission aux lourdes responsabilités. Un travail sur l’expressivité des personnages et des décors exacerbé par une mise en couleur toujours bien sentie. D’ailleurs, il est juste de mettre en avant Oscar Herrero, assistant couleurs de Raùl Arnàiz, qui a largement contribué, par sa régularité, à l’efficacité du graphisme.
Définitivement, une très bonne série orchestrée par un auteur talentueux qu’il nous tarde de retrouver pour une éventuelle suite ! Qui sait ce que l’avenir nous réserve ?

Stéphane Girardot

Chronique du Tome 4



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags :

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*