Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Ekhö monde miroir T1 (Arleston, Barbucci, Lebreton) – Soleil – 13,95€

Ekhö monde miroir T1 (Arleston, Barbucci, Lebreton) – Soleil – 13,95€

Parution : 03/2013

Alors qu’elle est à bord d’un avion en direction de New York, la jeune et pimpante Fourmille Gratule voit apparaitre un curieux petit animal qui l’appelle par son nom. Se désignant comme exécuteur testamentaire de sa vieille tante Odélalie, il lui propose son héritage. Mais, après l’avoir accepté sans trop croire à cette vision loufoque, Fourmille se réveille à bord… d’un dragon ! Son voisin de siège, Yuri, l’a accidentellement suivie dans un nouveau monde où l’électricité n’existe pas. Déboussolés et perdus, les deux compères découvrent peu à peu Ekhö, un monde miroir du leur. Tandis que Fourmille va pouvoir loger dans l’ancienne maison de sa tante et découvrir l’agence dont elle était gérante, Yuri va devoir trouver de quoi survivre à la rue…
Décidément très en forme, Christophe Arleston prouve une nouvelle fois son aptitude à créer des univers emplis de trouvailles visuelles et narratives. Mieux encore qu’avec celui de Troy qui a fait sa réputation, il en fait cette fois presque le héros de sa nouvelle série. Ekhö est en effet un monde fantaisiste, visiblement nourri par les récits de Terry Pratchett et d’autres écrivains à l’imagination débridée. En le privant de toute notion possible d’électricité, il lui donne des allures d’univers parallèle où la magie y serait reine. Tout reste semblable à ce que l’on connait, mais tout est différent ! Les dragons remplacent les avions, les mille-pattes géants font office de métros… Mais, non content de présenter plusieurs facettes de ce monde, le scénariste noue une réelle intrigue, assez mince de façon à ne pas alourdir ce prologue, mais suffisante pour ne pas se contenter de quelques gags dont il a aussi le secret. Car, pour être à la hauteur, Alessandro Barbucci se charge du graphisme, servi par la colorisation impeccable de Nolwenn Lebreton. Le dessinateur italien se régale donc de ces pages dans lesquelles presque tout est permis. Son trait virtuose régale les yeux aussi bien dans des planches sexy que dans des décors de fantasy.
Humour et fantasy, un cocktail gagnant !

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*