Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » City Hall T3 (Guérin, Lapeyre) – Ankama – 7,95€

City Hall T3 (Guérin, Lapeyre) – Ankama – 7,95€

Parution : 04/2013

Le chaos règne à la veille de l’ouverture de l’Exposition Universelle. Jules Verne, Amelia Earhart et Arthur Conan Doyle doivent à tout prix arrêter Lord Black Fowl. Ils doivent pour cela se rendre sur les lieux de l’inauguration de l’exposition mais Big Eye a été réactivé et la tâche se révèle plus difficile que prévue. Alors qu’ils sont dans les égouts de la ville afin de déjouer le système de surveillance, George Orwell se joint à eux de manière tout à fait anonyme. Il se présente comme étant un simple journaliste en quête de la vérité. Avec ce nouvel allié, vont-ils atteindre leur but ? Va-t-on enfin découvrir l’identité de Lord Black Fowl qui a révélé toute la vérité sur le papier ? Et quelle est sa motivation profonde ? Pour le savoir, il n’y a qu’une solution : plongez dans l’univers de City Hall !
Non, nous ne vous dirons pas qui est Lord Black Fowl ! Comme nous ne vous dirons pas si, dans cet opus, la lumière est faite sur ce point. Cependant, ce que nous pouvons vous révéler, c’est que vous allez passer un grand moment de BD avec ce troisième tome de City Hall. Vous allez peut-être avoir des confirmations sur certaines spéculations que vous aviez faites à la fin du second tome. Mais il est certain que vous ne vous attendez pas à ce que les auteurs vous ont concocté. Rémi Guérin a une nouvelle fois réalisé un scénario riche en personnages (il y a de nouveaux invités), en rebondissements (vraiment surprenants) et digne des plus grands casse-têtes chinois. Quant à Guillaume Lapeyre, son graphisme, d’une qualité irréprochable et d’une lisibilité parfaite, retranscrit à merveille l’énergie et le dynamisme du récit. Une osmose parfaite entre deux auteurs qui vous entraîne tambours battants dans une aventure des plus «punchy». Et pour vous torturer un peu plus l’esprit, les auteurs vous offrent les neuf premières pages du… second cycle en fin d’album.
Une conclusion incroyable, Holmes ! Je vous l’avais dit, mon cher Watson ! City hall est, sans aucun doute, un must have ! Il est vrai, Holmes, il est vrai !

Stéphane Girardot

Chronique du Tome 2



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*