Accueil » Univers BD Européenne » News BD européenne » Quelques nouvelles de Gaule

Quelques nouvelles de Gaule

image004

Pour la première fois, les éditions Albert René ont organisé une présentation du prochain Astérix (quelques cases, le contexte, etc.) devant un parterre d’invités issus des sites et des blogs BD, au siège même des éditions.
Ici, point de chichis comme avec la presse traditionnelle parfois prout-prout : le champagne a été remplacé par du soda, les petits fours par des gâteaux faits maison (et très bons !) et des fraises Tagada. La convivialité était le maître mot de ce curieux rendez-vous.
Vous devinez bien que nous n’allons pas disserter pendant de nombreuses lignes sur les bonbons et les cookies mais plutôt sur le contenu de cette rencontre.
Pour les passionnés du petit Gaulois traquant le moindre scoop sur la Toile, il n’y a rien d’inédit à se mettre sous la dent (non, non, ne partez pas quand même !), le secret de l’intrigue est jalousement gardé et seules quelques cases ont filtré (les mêmes que dans la presse nationale).

En vrac, il est annoncé qu’officiellement Astérix va être traduit en Chinois. Les versions existantes étaient des versions pirates mais désormais les Chinois pourront lire, en toute légalité, les aventures d’Astérix. Un marché potentiel assez important… et pour une fois que la France exportera quelque chose vers la Chine et non l’inverse… hem…
En 2015, un film d’animation sortira, réalisé par Alexandre Astier et reprenant Le Domaine des Dieux.

Et le meilleur pour la fin : 24 octobre 2013, la sortie d’Astérix chez les Pictes. Une sortie internationale puisque 5 millions d’albums seront mis en vente à travers le monde, en 23 langues.
Une grosse opération de communication a déjà débuté et s’amplifiera jusqu’au 24 octobre… et après.
Concernant le changement d’auteurs, on apprend avec plaisir qu’Albert Uderzo n’est jamais très loin et n’a pas été mis à la retraite forcée. Il a craqué sur le trait de Didier Conrad et apprécie le travail de Jean-Yves Ferri (qui parlera des plages de Gaule et non de l’inverse cette fois-ci), avant de les introniser officiellement lors du dernier festival d’Angoulême.
Mieux encore, Uderzo est source de propositions, que ce soient sur les clins d’œil (un tartan écossais aux couleurs d’un drapeau de circuit de Formule 1) ou l’aspect de personnages, tel le Romain Numerus Clausus, le recenseur. Et, en voyant ses crayonnés, Uderzo n’a vraiment pas perdu la main !
Comme dans tous les voyages d’Astérix à l’étranger (car les Pictes sont en Ecosse, comme les petits pois), un personnage « étranger » sera aussi mis en avant. Cette fois, c’est Mac Oloch, un grand baraqué.

Un programme alléchant… Vivement octobre alors car cet Astérix s’annonce prometteur sur le papier.

Le site officiel de ce 35ème tome : www.asterix35.com.

Recherches par Ferri :
Astérix 3

La vision du personnage par Uderzo :
Astérix 4

Et la version de Conrad, en mouvement :
Astérix 2

Des baffes…
Astérix 7

Et des Romains :

Astérix 6

Mac Oloch :

Astérix 1

Anthony Roux

Tags : , , ,

Un Commentaire

  1. Posté 1 septembre 2013 at 17 h 10 min | Permalink

    Bonjour

    Voici une vidéo pour le concours des Editions Albert René.
    ASTERIX CHEZ LES PICTES. Le portrait de la semaine.
    J’aimerais avoir votre avis. MERCI

    https://www.youtube.com/watch?v=9TEgLzbUcPA

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*