Accueil » Univers BD Européenne » News BD européenne » Compte rendu du 37ème festival de Chambéry

Compte rendu du 37ème festival de Chambéry

Vendredi 18 octobre 2013, de bon matin. Votre serviteur est sur la route pour rejoindre la première partie de l’équipe de Bulle d’encre dépêchée en Savoie pour le 37ème festival de bande dessinée de Chambéry. Je dis première partie car notre cher président Nicolas Vadeau et Jérôme Pham Van Bouvier, le réalisateur hors pair de notre émission BDE-TV, sont arrivés la veille afin de filmer les derniers préparatifs du festival ainsi que l’ouverture des portes de l’évènement de l’intérieur. C’est donc avec un grand plaisir et une vive émotion que je les retrouve (pour notre première vraie rencontre !) vers 14h. Après un rapide briefing, tout s’enchaîne très rapidement. D’autant que notre programme du week-end est bien chargé. En effet, de nombreuses interviews sont prévues, il faut également tourner de nombreuses séquences pour BDE-TV et faire le tour de l’ensemble du festival. Et, ce de manière à ce que nous ayons de quoi monter non pas une mais deux émissions de BDE –TV.

Où en étais-je ? Ah oui ! Effectivement, tout s’enchaine rapidement car à peine arrivés, c’est Humbert Chabuel, dit Hub créateur de la série Okko et invité d’honneur du festival, que l’on nous invite à rejoindre derechef pour son interview. Par la suite, les prises de vue se sont enchainées et nous avons eu le plaisir de pouvoir visiter la magnifique exposition consacrée à la série Gung Ho éditée aux éditions Paquet. Notez que, Pierre Paquet, fondateur des éditions éponymes, est le partenaire officiel du salon de Chambéry depuis quelques années maintenant. L’équipe du festival lui met à disposition deux salles qu’il occupe comme bon lui semble. En général, une salle est utilisée par les auteurs «Paquet» pour les dédicaces ainsi que la boutique de l’éditeur et la seconde accueille une exposition.
Je ne vais pas vous raconter notre périple dans les détails, au risque de vous ennuyez ! Mais sachez que nous partagerons avec vous sur le site ou bien à travers les deux émissions de BDE-TV de nombreuses interviews. Notamment, il y aura les grands vainqueurs de ce festival Aurélie Neyret et Joris Chamblain (Les carnets de Cerise), l’éditeur Pierre Paquet, Arnaud Bétend et Michaël Le Galli (Batchalo), Olivier Berlion (Tony Corso), Enrico Marini (Les aigles de Rome) et le Président de ce festival Mr Serge Ripoll.

Quoi qu’il en soit, ce Chambéry Savoie BD est un très bel évènement. Au-delà des séances de dédicaces organisées dans le «Manège» de Chambéry, il y avait un espace de 150 mètres carré consacrés aux enfants avec des animations, des ateliers de dessin et des clowns. Mais aussi et surtout, un espace de 1000 m² consacré à la BD neuves, d’occasion et aux produits dérivés. Enfin, un nombre conséquents de manifestations de qualité pour satisfaire tous les passionnés de bandes dessinées. Mais, le point majeur qui ressort de ce week-end est que tout le monde s’y sent bien. Qu’il s’agisse des auteurs, de la presse ou des festivaliers, tout est fait pour le confort de chacun. D’ailleurs, je crois qu’il est plus que nécessaire et normal de remercier Mr Serge Ripoll, président du festival, pour son accueil, l’amabilité de ses équipes et sa passion qu’il communique avec tant de verve.

Mais, avant de vous quitter, laissez-moi vous donner le palmarès de cette magnifique édition 2013 :

Prix du dessin : Riccardo Federici pour Saria T2 aux éditions Delcourt.
Prix du scénario : Joris Chamblain pour Les carnets de Cerise T1 aux éditons Soleil.
L’album de l’année : Arnaud Bétend et Michaël Le Galli pour Batchalo aux éditions Delcourt.
Prix jeunesse : Ernst pour Boule à zéro aux éditions Bamboo.
Prix de l’humour : Binet pour Les Bidochon T21 aux éditions Audie.
Prix espoir : Aurélie Neyret pour Les carnets de Cerise T1 aux éditons Soleil.
Prix pour l’ensemble de son œuvre : Jean-Claude Mézières le dessinateur de Valérian.
Prix du public – France 3 : Joris Chamblain et Aurélie Neyret pour Les carnets de Cerise T1 aux éditons Soleil.

Si vous n’avez pas encore fait le déplacement en Savoie, n’hésitez plus ! C’est une valeur sûre.

Stéphane Girardot.

Photos © Stéphane Girardot

Tags : ,

Un Commentaire

  1. Emilie
    Posté 31 octobre 2013 at 10 h 29 min | Permalink

    Ce n’est pas l’envie qui me manque, surtout si « tout est fait pour le confort de chacun », mais c’est loin de chez moi. Je ne manquerai donc pas de suivre l’actualité du site pour éventuellement me rendre à un festival plus proche, bien que n’étant pas férue de BD!

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*