Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Monolith T1 (Palmiotti & Gray, Winslade, Chuckry) – Delcourt – 13,95€

Monolith T1 (Palmiotti & Gray, Winslade, Chuckry) – Delcourt – 13,95€

Parution : 08/2013

Perdue dans sa vie par la faute d’un passé trop lourd à porter, Alice Cohen est une junkie, squattant au gré des humeurs et de l’accueil de ses compagnons de galère. Aussi, lorsqu’un homme en costume-cravate tente de l’aborder, son premier réflexe est la fuite. Pourtant, l’avocat au service de Friedman & Associés l’a approchée pour lui faire part du décès de sa grand-mère et de son héritage : une vieille bâtisse de Brooklyn, dont tous les impôts et frais d’entretien sont payés par un fonds approvisionné par la défunte. Ordre à Alice de ne jamais la vendre. En visitant la cave, la jeune fille découvre une pièce remplie de livres. Et une voix sortant du mur, qui la ramènera au passé de sa grand-mère…
En se basant sur la découverte personnelle des caves murées dont les souterrains joignaient Brooklyn à Manhattan au temps de la prohibition, Jimmy Palmiotti, associé à son complice Justin Gray (Time Bomb), ose une série atypique en y mêlant la légende juive du Golem. Mais, davantage qu’une histoire de monstre ou de super-héros, les scénaristes se penchent sur les relations du Monolithe avec ses créateurs. En un seul volume, ils parviennent à associer passé et présent, rapprochant la dureté de la société de deux époques, et aborder la nécessité d’avoir un sauveur et la douleur de devoir s’en séparer d’une manière inhumaine. Pour mettre en images ce comics étonnamment subtil, Phil Winslade (Goddess) apporte son savoir-faire et représente d’une façon ultra-réaliste ce New York qu’il ne connait pourtant que de son œil britannique. Un graphisme urbain abrupt et sombre, que Chris Chuckry colorise de la meilleure des façons.
Une série étonnante qui reprend le mythe du Golem de façon nouvelle.

Arnaud Gueury

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*