Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » La Stratégie Ender T1 (Yost, Ferry, D’Armata) – Panini Comics – 14€

La Stratégie Ender T1 (Yost, Ferry, D’Armata) – Panini Comics – 14€

Parution : 08/2013

L’humanité a survécu de justesse à l’attaque d’une race extraterrestre insectoïde, les Doryphores. Grâce au héros Mazer Rackham, les envahisseurs ont pu être repoussés mais la Terre ne résistera pas une autre fois. Aussi les autorités mondiales ont mis en place un vaste programme de détection des futurs commandants de la Flotte Internationale. Andrew Wiggin est l’un de ces enfants surdoués qui intègrent l’Ecole de Guerre située dans l’espace. A 6 ans, il a subi la jalousie de son frère Peter, recalé par la FI pour sa brutalité, mais a été choyé par sa sœur Valentine. Surnommé Ender, le troisième de la famille – chose exceptionnellement autorisée pour avoir un enfant possédant les qualités de ses deux aînés – va se heurter à une hiérarchie intransigeante et exigeante. Et à d’autres enfants qu’il va rapidement surclasser en tous points…
Chef d’œuvre de la littérature de science-fiction, La Stratégie Ender est le fruit de l’imagination de l’écrivain Orson Scott Card, par ailleurs scénariste occasionnel de comics (Ultimate Iron Man 2). Si l’auteur américain a connu d’autres succès, il continue depuis 1985 à revenir sur sa saga pour proposer d’autres histoires s’intercalant entre les tomes déjà parus ou vus sous l’angle d’autres personnages. A l’occasion de la sortie sur les écrans français de la version cinéma menée par Harrison Ford et Asa Butterfield (un jeune comédien vu dans Hugo Cabret), Panini Comics publie la traduction de l’adaptation de Christopher Yost. Le scénariste, comme pour le long métrage, doit effectuer de nombreuses coupes au récit pour ne garder que le principal. Un choix difficile mais indispensable tant le roman est dense et rempli de digressions qui ont fait sa force et son intensité. Pasqual Ferry donne lui corps à cette aventure spatiale avec un style informatisé un peu froid mais plutôt réussi. Bien sûr, l’idée que les lecteurs de la sage se seront fait – au niveau des personnages ou des décors – risque d’être bien différente mais, si la lecture de cette BD peut amener de nouveaux fans, la tache sera remplie.
Une adaptation courageuse qui va à l’essentiel et qui mérite le respect malgré l’amputation de nombreux points importants.

Arnaud Gueury



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*