Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Le Musée Insolite de Limul Goma T1 (Hureau) – La Boîte à bulles – 13€

Le Musée Insolite de Limul Goma T1 (Hureau) – La Boîte à bulles – 13€

Parution : 10/2013

La fonction d’Exécuteur des Hautes œuvres de Paris n’est pas facile et ne jouit vraiment pas de la reconnaissance qu’elle mérite. Et ce, malgré la populace battant le pavé pour ne pas rater une goutte de sang et la noblesse aux balcons d’un libertinage débridé. Tous assistant à ces supplices, qui se veulent le summum du raffinement. C’est qu’il faut du savoir-faire pour brûler la main coupable au soufre, tenailler certaines parties du corps, y couler du plomb en fusion et procéder à un écartèlement en règle. Un régicide doit se traiter comme il se doit ! Robert François Damiens a attenté à la vie de Louis XV en lui plantant dans le flanc un canif dont la lame faisait bien… huit centimètres. Les lourds vêtements du Roi l’ont protégé aussi efficacement du froid que de cette estafilade. Mais on ne plaisante pas avec ces choses-là ! Le jeune Charles-Henri Sanson, bien qu’il répugne à cela, assiste son oncle, exécuteur de Reims, dans le supplice du terroriste. Et c’est une catastrophe, dont le jeune homme aura bien du mal à se remettre : son oncle chancelle, il prend le relais et gère seul la besogne, on est bien bourreau de père en fils dans la famille. Le fiasco dure jusqu’à la tombée de la nuit. Le peuple conspue l’infamie et l’incompétence dans le traitement qu’on réserve à cet homme. Qu’on tue dans les plus atroces souffrances, oui, mais avec humanité, que diable!
Réédition de la première incursion dans Le Musée Insolite de Limul Goma, où le dandy nous raconte un épisode sanglant de l’Histoire de France à travers quelques pièces de sa collection. Simon Hureau (Le Massacre, Intrus à l’étrange) nous propose ce Petit traité d’humanisme à la française et met en scène la jeunesse de Sanson, bourreau qui va faire tomber les têtes les plus importantes lors de la Révolution Française. Histoire singulière d’un bourreau qui exècre la vocation traditionnelle familiale, s’y plie par obligation mais milite finalement pour l’introduction de la Guillotine. Cet album manie l’humour et le cynisme avec une exactitude historique à géométrie variable. L’auteur se joue de la petite histoire, entrelace les destins des personnages dans un Paris où tout le monde couche avec tout le monde, pour mieux révéler l’apparition des Lumières. Cette exécution foireuse signe en quelque sorte l’arrêt de mort de ces pratiques barbares pour aller vers le progrès de la mort sans grandiloquence. Derrière la satyre bouffonesque d’une société emperruquée, que sert parfaitement son dessin vif et aiguisé et la cocasserie de ses mises en scènes, Simon Hureau porte un regard moqueur sur les moeurs volages du bon goût aristocratiques et de la morale religieuse.
Un auteur goguenard qui verse avec aisance dans l’humour noir, le sadisme et s’amuse avec les aspects les plus sombres de la nature humaine. Un album jubilatoire et subversif pour lequel il ne risque heureusement plus l’anathème.

Alain Lamourette

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*