Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Young, Tunis 1911 – Auschwitz 1945 (Vaccaro, Ducoudray) – Futuropolis – 20€

Young, Tunis 1911 – Auschwitz 1945 (Vaccaro, Ducoudray) – Futuropolis – 20€

Parution : 11/2013

Young

Le 11 Novembre 1918, un sentiment de liesse étreint l’europe. La grande guerre, d’où les poilus, tirailleurs et autres zouaves reviennent brisés, est terminée . Ceux qui sont restés en retrait des lignes de fronts, les planqués, rendent hommage à ces héros sacrifiés malgré eux. Les colonies françaises du Maghreb, dont la Tunisie, ont payé un amer tribut au charnier. Le jeune Victor, avec son père et son frère Benjamin, participent fièrement aux rassemblements spontanés dans les rues de Tunis. Mais derrière l’hallali, l’antisémitisme gronde. Une bagarre éclate. Un pogrom s’improvise. Le jeune Victor se cache sous le lit. Malgré tout, le jeune garçon espiègle et rigolard, vif et vaillant, va nourrir une passion pour la boxe. Il ne manque pas une occasion de provoquer des bagarres entre jeunes juifs et jeunes musulmans. Mais pour lui, c’est un jeu. Un art noble qui lui vient du cordonnier qui l’embauche, et de son frère – Kid Perez – qui chausse les gants chez les légers. C’est lors d’un de ses entraînements, par hasard, que Joe Guez lui proposera d’ouvrir pour Benjamin. Il arborera fièrement, sur son short, l’étoile de David. Un symbole fort qui le suivra dans la nuit glacée des camps nazis.
Après l’album Championzé – qui raconte l’histoire du boxeur Baye Fall « Battling Siki », premier champion du monde d’origine Africaine – auquel Victor Perez fait référence, Aurélien Ducoudray et Eddy Vaccaro retracent son parcours de Tunis à Auschwitz. Eddy Vacaro ceint le destin du jeune boxeur – champion du monde à 20 vingt ans – grâce à un dessin au cordeau, saillant, rugueux et vorace. Il montre en quelques traits, regards, sourires et postures, l’admiration qu’ils nourrissent, avec Ducoudray, pour l’humanité de ce jeune héros qui même aux moments les plus sombres de son existence sait se mettre au service des plus fragiles. A travers cet album, ils racontent le parcours d’un sportif indigène – arabe juif de surcroît – dans l’entre deux et pendant la seconde guerre mondiale. Ils montrent la fin de vie incroyable et monstrueuse du jeune homme – mort à 34 ans seulement – dans le camps de concentration le plus tristement célèbre. Aurélien Ducoudray, signe une narration stroboscopique qui ne laisse aucun doute sur la portée abyssale de la tragédie qui se trame derrière l’ascension d’un héros. Symbole de son pays, compagnon infatigable, le sang se perdra dans la neige mais le nom retentit encore à travers les années. Comme le gong d’un match perdu d’avance, mais où celui qui perd gagne, son honneur et son humanité.
Derrière la tragédie, le récit d’un homme qui a su rester digne et debout jusqu’en enfer.

Alain Lamourette



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*