Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Un petit détour et autres racontars – (Riel, De Bonneval, Tanquerelle) – Sarbacane – 22€

Un petit détour et autres racontars – (Riel, De Bonneval, Tanquerelle) – Sarbacane – 22€

Parution : 10/2013

Un petit détour

Résumé
Qu’est ce qu’un racontar? Une personne qui se vante en permanence! Au Groenland, un racontar est « une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. A moins que ce ne soit l’inverse ». Quand un ours polaire se jette sur le traîneau de Sivert, le chasseur ne s’en laisse pas raconter. Il regarde cette grosse peluche droit dans les yeux et lui assène ces quatre vérités. S’en laisser raconter? Et puis quoi encore? De retour à la Cabane du Vent, Sivert et Lause sont attablés avec Hansen et Valfred. Ces derniers reviennent d’une chasse au phoque qui a menée leur barque tout en haut d’un iceberg dérivant! Pendant plusieurs jours, ils se sont, sur cette embarcation gelée, coulés une vie plutôt douce. A l’image d’Emma, la fiancée de Mads Madsen, qui l’échangea contre un fusil neuf et vingt boites de cartouches. Cette dernière fit le tour de la côte et partagea la vie de bon nombre des ses habitants. Jusqu’à Fjordur, le pragmatique chasseur de l’Hudson, bourru et intraitable en affaire, qui va à son tour s’approprier la jeune femme. Mais où est elle?

Notre avis
Adaptés des Racontars arctique de Jorn Riel, auteur Danois qui a consacré son oeuvre littéraire humoristique a raconter la vie des populations du Groenland, « Un petit détour et autres racontars » est le troisième album de la série de Gwen de Bonneval et d’Hervé Tanquerelle. Ensemble, ils nous livrent trois de ces savoureux récits où la fiction se mêle avec la réalité. Car c’est là le trait particulier des racontars, ils servent à briser la rudesse et la monotonie des hommes de ses contrées gelées et désertiques. Entièrement en noir et blanc, le dessin de Tanquerelle suit les méandres de ses aventures: tantôt durs et appuyés, tantôt léger et diaphane, le trait appuie légèrement les frontières. Le verbe fleuri de ses chasseurs ne manque pas de cocasserie. L’humour est à chaque case, dont le découpage plutôt classique contraste avec le ton de cette aventure. Une sorte de récit héroïque où rien ne se passe vraiment comme cela a été raconté et tant mieux.

En deux mots
Un album truculent et savoureux à l’image de ces personnages rugueux mais rieurs.

Alain Lamourette

Lien vers la page éditeur de l’album



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*