Accueil » Univers BD Européenne » Coups de coeur BD européenne » Frenchman (Prugne) – Daniel Maghen – 19,50€

Frenchman (Prugne) – Daniel Maghen – 19,50€

Couv_136258
Parution : 09/2011

Résumé
Octobre 1803, en France, Napoléon Bonaparte lance un appel aux armes et recrute par tirage au sort tout homme capable de tenir une arme. Alban, un simple fermier Norman, victime d’un odieux complot, se fait alors enrôler dans l’armée française. Son régiment a pour destination la Nouvelle-Orléans, en Louisiane, où son but est de maintenir une paix fragile entre les américains (fraîchement indépendants) et les indiens des terres sauvages. Alors que de son côté, Angele, la sœur d’Alban, se bat pour ramener son frère auprès des siens, lui doit s’adapter à ce nouveau monde sauvage et divisé, dans lequel un ami est un luxe qu’on ne peut s’offrir. Cependant, ce qu’Alban ne sait pas, c’est qu’une âme bienveillante lui a déjà emboîté le pas, pour le retrouver et le ramener au pays. Traqué de tous les côtés par une multitude d’ennemis, Alban devra faire confiance au peu de personnes qui veulent bien l’aider, pour survivre durant son voyage en milieu hostile. Un voyage qui devra rester dans l’ombre d’une chasse à l’homme blanc, lancée par la tribu Pawnee qui a entamée, visages peints, sa marche sur le sentier de la guerre.

Notre avis
Déjà connu pour son grand succès avec Canoë-Bay, Patrick Prugne revient cette fois avec Frenchman dont il a assumé jusqu’au scénario. Fruit rare d’un travail de recherche historique conséquent, cette BD nous fait découvrir de près une période transitoire (mais pas moins passionnante) de l’histoire de l’Amérique. Plus encore, Prugne nous décrit au travers d’une histoire riche les rapports délicats entre deux peuples que tout semble différencier, mettant encore une fois en doute l’emploi du mot « Sauvage »… Cet ouvrage est également d’une qualité graphique rarissime, on peut y trouver des cadrages digne de films à gros budget. La légèreté apportée au tout par les images peintes à l’aquarelle, mettant autant les personnages en valeur que les décors quand il le faut, nous plonge plus profondément encore au cœur de décors splendides. On sentirait presque l’herbe sous nos pieds dans la forêt et l’odeur de la poudre à mousquet dans les batailles. Tout cela bien entendu, est issu d’un travail de recherche graphique conséquent que vous aurez plaisir à découvrir au sein d’un appendice d’une dizaine de pages à la fin de l’album, long lui même de plus de 72 pages. Vous prendrez sans doute autant de plaisir à lire les annotations de Prugne sur ses esquisse qui font plus que jamais vivre cette bande dessinée !

En deux mots
Un ouvrage passionnant dans lequel chaque page semble avoir été peinte avec amour. C’est une perle rare de la bande dessinée.

Johan Berges

Lien vers la page éditeur de l’album



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*