Accueil » Univers Comics » Chroniques Comics » Out There T2 (Augustyn, Ramos) – Glénat – 14,95€

Out There T2 (Augustyn, Ramos) – Glénat – 14,95€

Parution : 02/2014

Résumé
Pour rappel, le premier tome nous présentait 4 collégiens qui étaient les seuls à voir des créatures fantomatiques venues d’une autre dimension dirigée par un certain Draedalus. En parallèle nous apprenions que cet être maléfique avait sollicité les dirigeants de la ville pour l’aider à envahir et dominer la Terre. La fin était épique puisqu’il avait causé la destruction de la ville d’El Dorado. La suite des évènements ? Les seuls survivants – les adolescents, une femme pasteur et un géant muet – se mettent en quête de trouver le moyen de vaincre ce sorcier interdimensionnel et de retrouver les habitants de la ville dévastée. De villes en villes aux airs post-apocalyptiques ils font la connaissance de personnes susceptibles de les aider car tout ça ne leur est pas inconnu, loin de là.

Notre avis
Ce deuxième tome de Out There – série prévue en 3 tomes – reste fidèle au premier en termes de rebondissements et de beauté graphique. La base du scénario en lui-même n’a rien de très original mais Brian Augustyn va plus loin et ne nous montre pas qu’une histoire où il faut battre une créature surnaturelle. Bien au contraire. Réexpliquer l’histoire au fur et à mesure sur une planche est très inhabituel mais on apprécie cette originalité. C’est comme si une personne lambda pouvait arriver en cours de route et ainsi se plonger dans ce comics sans se perdre. La disposition des planches est peu commune mais très avenante. Cela donne beaucoup de caractère au livre en lui-même. Pour finir, que de plaisir d’admirer les pages consacrées uniquement au dessin de Humberto Ramos !

En deux mots
« Right here » on attend qu’une chose : le final. A quand le coup fatal ?

Claire Coutadeur

Lien vers la page Glénat de l’album : Out there T2



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*