Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Mon histoire T2 (Aruko, Kawahara) – Kana – 6,85€

Mon histoire T2 (Aruko, Kawahara) – Kana – 6,85€

mon-histoire-tome-2

Parution: 04/2014

Résumé
Takeo et Yamato vivent une belle histoire d’amour. Un jour, Yamato lui propose d’organiser une rencontre entre ses copines et ses amis. Takeo accepte volontiers, mais rien ne va se passer comme prévu …

Notre avis
On retrouve le même procédé que dans le premier tome. L’auteur tourne en dérision beaucoup de thèmes propres aux histoires d’amour des shojos (tels que le rendez-vous arrangé entre les amis de Yamato et de Takeo, l’organisation de l’anniversaire de Yamato ou l’observation des étoiles) , ce qui crée un effet comique.

Autre touche d’humour : les flashbacks de Takeo dans son enfance qui nous permettent de découvrir les mignons petits minois de Sunakawa et son meilleur ami.

Cependant, si la première partie du livre est emprunte d’effets comiques et de légèreté, la suite devient plus grave et le récit gagne en profondeur. L’amitié entre Takeo et Sunakawa y est mise en avant et on peut apprécier toute la bienveillance et la sincérité qui unissent les deux personnages. A la fin du manga, Yamato et Takeo font part d’un projet concernant Sunakawa qui promet beaucoup de nouvelles scènes comiques et réoriente le récit vers plus de légèreté.

Enfin ce tome permet de rencontrer un nouveau personnage secondaire. Il s’agit de la mère de Takeo. Elle ressemble beaucoup à son fils physiquement et semble également dotée d’une force colossale. Elle annonce une nouvelle à Takeo qui promet de nombreux rebondissements dans la suite du manga.

En deux mots
Un tome qui oscille entre gravité et humour et confère plus de profondeur à cette série qui ne cesse de surprendre.

Aurélie Jaccone

Lien vers la page de l’éditeur : Mon histoire T2
Lien vers la chronique du tome 1: Mon histoire T1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*