Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Le Vaurien (Baloup) – La Boîte à Bulles – 20€

Le Vaurien (Baloup) – La Boîte à Bulles – 20€

Parution : 06/2014
couv_vaurien

Résumé
A l’approche d’un village, Mong Khéo tombe sur un groupe d’enfants qui s’en prennent à une anguille sans défense. Agacé, le vieil homme libère l’animal et intimide les jeunes garçons. Plus tard, à la terrasse d’un restaurant, il voit un jeune homme faible se faire molester par trois voyous. Le vieil homme n’est pas de la trempe à baisser les yeux devant trois freluquets courageux par le nombre. Il n’est pourtant pas du genre à se mêler des histoires des autres. Mais qui s’y frotte s’y pique. La dérouillée qu’il leur inflige impressionne les villageois soumis et résignés. Une vieille dame vient troubler à nouveaux le repas du brave Mong Khéo. Mais celle ci lui propose de le continuer chez elle, salue son courage et lui demande d’enquêter sur la disparition de sa petite fille. Sa tendance a profiter de la générosité de son hôte durant l’enquête lui vaut le surnom de Vaurien. Pourtant, le vieil homme découvre que la jeune fille a été vendue par son père pour éponger une dette de jeu. La vieille et tout le village cotisent et le missionnent pour la retrouver. Le voilà parti accompagné de Lau, le fils de l’apothicaire qui souhaite apprendre à être un homme auprès de l’ancêtre au faciès simiesque. En chemin, ils rencontrent un tigre borgne qui souffre de la perte sa compagne tigresse. Puis à la ville, ils se mettent à la recherche de Phuong dans des maisons closes du cru. Ils ne manquent pas d’attirer l’attention et les ennuis qui vont avec.

Notre avis
Clément Baloup signe un très bel album d’aventure asiatique digne des meilleurs films de kung fu shaolin. Hommage rendu jusque dans l’esthétique de la couverture qui donne d’emblée le ton. La couleur directe donne à l’ensemble une esthétique douce que l’auteur relève dans les scènes d’actions nombreuses et de qualité. A travers ce Vaurien, l’auteur exploite et réinterprète certains aspects du mythe du Roi singe: Sun Wukong ou dans sa version japonaise San Goku. Par contre, que le lecteur ne s’attende pas à des nuages volants ou des bâtons qui s’allongent, encore moins de boules de cristal ou de super sayens. Ce vaurien colle au mythe par son incroyable force physique et psychologique mais également par son tempérament espiègle. Bien qu’il ne présente pas la rigueur morale d’un représentant de la loi, il est du bon côté. Et sa valeur n’échappe pas à ceux qu’il rencontre. Un récit captivant qui saura séduire les amateurs d’arts martiaux, autant que les lecteurs de récit d’aventure.

En deux mots
Le vaurien, un personnage qui refuse le manichéisme du héros ou du anti-héros mais qui donne toute la saveur à cet album : aigre doux of course !

Alain Lamourette

Lien vers la page éditeur de l’album : Le Vaurien



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*