Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Daisy lycéennes à Fukushima T2 (Momochi) – Akata – 6,95€

Daisy lycéennes à Fukushima T2 (Momochi) – Akata – 6,95€

daisy-02

Coup de Coeur BDEParution: 07/2014

Résumé
Fumi ne sait toujours pas ce qu’elle va choisir comme avenir. La rencontre d’un lycéen satellite et son travail de bénévole dans un camp de réfugiés vont lui permettre de prendre une décision.

Notre avis
Dans ce second tome, l’auteur se concentre à dépeindre la réalité des camps de réfugiés. Ces personnes, qui ont tout perdu du jour au lendemain, sont devenues des parias dans la société japonaise dont personne ne se soucie et surtout pas le gouvernement. On en apprend également plus sur la « zone interdite », c’est-à-dire la zone évacuée située à une distance trop proche de la centrale, où les sinistrés peuvent parfois revenir en respectant un cadre très réglementé. Ils découvrent alors que la zone est soumise à des pillages organisés. Après s’être surtout focalisée sur la jeunesse de Fukushima, l’auteur s’intéresse aux anciens qui ne supportent pas d’être coupés de leur terre natale.
Le talent de Reiko Momochi réside dans sa capacité à exposer la dure réalité de Fukushima sans sombrer dans le larmoyant, en permettant à ses personnages de conserver toute leur dignité. L’espoir reste plus que jamais présent. Le scénario reste très bien ficelé et nous offre un final bouleversant.

Enfin, la postface rédigée par deux français, un professeur de droit de l’environnement et une agricultrice et traductrice d’œuvres japonaises, évoque des problèmes liés au nucléaire présents sur le territoire français.
Reiko Momochi gagne ainsi son pari de sensibiliser le monde à la réalité de Fukushima et du nucléaire en utilisant le genre très populaire du manga.

En deux mots
Un coup de maître !

Aurélie Jaccone

Lien vers la page Akata de : Daisy lycéennes à Fukushima T2

Lien vers la chronique du T1: Daisy lycéennes à Fukushima T1



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*