Accueil » Autour de la BD » Autour de la BD » Astérix – Le Domaine des Dieux

Astérix – Le Domaine des Dieux

L-affiche-d-Asterix-Le-Domaine-des-Dieux-fait-beaucoup-rire-Obelix_portrait_w532
Date de sortie : 26 novembre 2014
Réalisateur : Louis Clichy, Alexandre Astier
Doubleurs : Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Elie Semoun , Géraldine Nakache
Scénaristes : Alexandre Astier, Jean-Rémi François, Philipe LaZebnik
D’après l’oeuvre de : René Goscinny, Albert Uderzo
Producteurs délégués : Philippe Bony, Thomas Valentin
Producteur exécutif : Natalie Altmann
Durée : 1h25
Genre : Animation, Aventure, Comédie
Année de production : 2014
Tout public
Distribué par : SND

Résumé
En 50 avant Jésus-Christ, toute la Gaule est occupée par les Romains. Toute ? Non. Un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Mais cette fois, César a un plan. Ramener la civilisation romaine en Armorique pour l’imposer et soumettre les Gaulois en faisant construire une immense cité juste devant le village. Pour cela, il fait appel à l’architecte Anglaigus. Reste à trouver à ce complexe un nom symbolisant toute la puissance de Rome et de César, ce sera le Domaine des Dieux.
En pleine chasse au sanglier, Obélix se prend les pieds dans une corde qui traverse la forêt. Avec Astérix et Idéfix, ils se mettent en quête de découvrir ce qu’il y a de l’autre côté et vont tomber sur des ouvriers romains et Anglaigus qui commence à marquer les arbres à abattre…

Astérix 1

Notre avis
Astérix et ses amis reviennent une neuvième fois dans un film d’animation à la hauteur de sa légende. Un vrai petit bijou pour une animation 100% franco-belge (tant qu’à faire gaulois, restons chauvins), réécrit par la plume avisée d’Alexandre Astier et servi par un casting délicieux dont on s’amuse à reconnaître les voix derrière les personnages de notre enfance. Le thème abordé par Le Domaine des Dieux reste cependant très actuel et permet un pont entre notre époque moderne, l’Empire Romain et la Gaule.
L’humour, les références, tant télévisuelles que cinématographiques, et les anachronismes sont toujours au rendez-vous ainsi que les différents degrés de lecture (de visionnage pour le coup serait plus juste). Les enfants auront également plaisir à le voir même si la compréhension ne sera pas la même que leurs parents. Tout comme pour les albums d’ailleurs. En parlant d’enfants, la réécriture d’Astier inclut des nouveaux personnages par rapport à la bande dessinée d’origine, notamment le jeune romain Apeldjus qui va se lier d’amitié avec Obélix et Idéfix, la projection est donc idéale pour le jeune public qui pourra s’approprier l’univers sans problème.
C’est en tout cas, une bonne heure et demi de plaisir, de rire et de nostalgie avec une impression d’immersion en 3D au cœur de l’album qui est, et Mr Uderzo lui-même l’a dit à la suite de l’avant première, la meilleure des adaptations du petit gaulois à l’écran.

Astérix 2

En deux mots :
Les Gaulois reviennent en forme et ne sont pas prêts à se laisser faire !

Audrey Choux

obélix

Tags : , , ,

Un Commentaire

  1. Anna
    Posté 19 décembre 2014 at 17 h 06 min | Permalink

    Histoire de…
    Si je suis assez d’accord avec la critique, je vais ajouter mon grain de sel ^^
    je suis perso, assez déçue du film. pourtant, oui il est drôle, très beau et efficace mais ce qui m’a le plus déçu c’est indéniablement la voix d’Obélix qui ne lui va pas du tout… Et honnêtement, ça m’a beaucoup gâché le plaisir du film.
    pour la 3D, ça n’apportait pas grand chose, quelques scènes avec des jolis effets de profondeur, mais pas de quoi avoir envie de garder ses lunettes 3D pendant toute la séance.
    la musique assez peu présente et offrant trop souvent des moments de vide.

    Je m’attendais à beaucoup plus, peut-être à trop tout simplement…

    Sinon, pour les thématiques abordées dans le film, elles sont assez fidèles à l’album originel « le domaine des dieux » (à lire si vous ne l’avez pas encore fait ! histoire de pouvoir en faire une bonne comparaison avec le film)

    Au final, je trouve Astérix et Cléopâtre et les 12 travaux d’Astérix plus amusants… (mais ça, c’est question de goût ^^)

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*