Accueil » Univers Graphiques » Chroniques Graphiques » Bulles (Torres) – La Boîte à bulles – 24€

Bulles (Torres) – La Boîte à bulles – 24€

couv-bulles V3.indd
Parution : 09/2014

Résumé
Ce changement de poste, Ramon Sanchez ne l’a pas vu venir. Il lui est tombé dessus, comme ça, sans prévenir. Il l’a subi sans trop savoir que dire, ou que faire. Il n’a même pas pensé à demander si son salaire allait changer. C’est assis sur un banc, sur le chemin du retour, quand il a eu le temps de prendre un peu de recul que Ramon s’est posé la question : comment l’annoncer à Marga sa femme. Ana Margarita… Amarga (Amère) comme il aime à l’appeler. Ana Margarita Tejo… Amargate (Va te faire voir) comme elle aime à lui répondre. Avec sa femme, le temps a tourné à l’orage sans qu’il s’en soit vraiment rendu compte. En voulant rentrer chez lui, une douleur dans le dos lui interdit de se redresser. Ramon n’a pas d’autre de choix que de se réfugier dans l’aquarium du parc. Une pièce un peu à l’écart du monde, où règne une atmosphère feutrée et une luminosité apaisante. Là, allongé sur un banc de béton, il se lance dans une introspection délirante. Devant ce bouillonnement de poissons, qu’il contemplera assidûment, s’affrontent les différentes facettes de sa personnalité : Dean Martin, son père et un âne qui l’invectivent à tour de rôle. Grâce à eux, Ramon va faire le tour de ses souvenirs, de ses échecs pour se retrouver face à lui même, face à ses enfants, face à ses responsabilités. D’un coté comme de l’autre de l’aquarium deux mondes s’entrevoient sans vraiment se comprendre, Ramon devra briser la vitre pour trouver sa voix.

Notre avis
Un album en noir et blanc, dans un style « ligne claire », qui plonge le lecteur dans un récit dense et onirique. Un album qui questionne en profondeur le sens de la vie. Daniel Torres construit ce récit autour de Ramon Sanchez. Un personnage extrêmement attachant par la manière amusée qu’il a d’aborder ses déboires. Jamais dans le pathos larmoyant, l’auteur trouve pourtant les ressorts pour un discours sensible qui met directement le lecteur en empathie avec le personnage. Ce dernier se livre à une auto-dérision féroce qui lui permet d’affronter de manière débonnaire les échecs ordinaires qui parsèment son existence. Un album à lire et à relire qui, sans en avoir l’air, est un remède efficace contre la résignation et la morosité. Car, loin des éclats et d’une grandiloquence au rabais, Ramon Sanchez trouve le chemin d’une insurrection silencieuse, d’une révolution pacifique, mieux d’une évolution.

En deux mots
Un album au trait épuré qui invite à la contemplation du bocal dans lequel on patauge, on barbote, on surnage ou l’on se noie selon la situation.

Alain Lamourette

Lien vers la page la boîte à bulles de : Bulles



8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*