Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Hello Fucktopia (Souillon) – Ankama – 14,90€

Hello Fucktopia (Souillon) – Ankama – 14,90€

hello-fucktopia-ankama-hq
Parution : 11/2014

Résumé
« Entre découvertes et désillusions, la vie d’adulte n’est pas tous les jours un conte de fées » peut-on lire en préambule. Hello Fucktopia nous propose de suivre la jeune Mali dans la dure réalité d’une vie d’étudiante un peu perdue, s’essayant à diverses expérimentations pas forcément des plus heureuses. Fraîchement débarquée à Paris pour suivre des études d’art, Mali va, coup sur coup, tenter des expériences, parfois maladroites, et chercher à se comprendre, jusqu’à se perdre et hésiter sur le sens de ce qui l’entoure. Entre optimisme démesuré et dépression chronique, Hello Fucktopia nous transporte d’un extrême à l’autre.

Notre avis
Pour cette bande-dessinée one-shot, Souillon s’est grandement écarté de son personnage phare Maliki pour proposer quelque chose d’encore plus personnel, aux multiples aspects autobiographiques (dixit l’auteur lui-même). Projet qui a été remodelé un certain nombre de fois, on sent la nécessité de mettre le lecteur un peu mal à l’aise et de le replonger, éventuellement, dans ses années d’errances universitaires. Années où l’on ne réfléchit pas aux conséquences de nos actes, où tout nous semble possible, mais où la désillusion tapisse progressivement tous les éléments de notre vie jusqu’alors tellement confortable. Dès la couverture de l’ouvrage, Souillon expose cette opposition entre la raison et cette viscérale pulsion qui pousse à tester ses propres limites. Contenu dans un simple volume, Hello Fucktopia réussit sa mission et fait réfléchir. Un bel essai davantage personnel pour monsieur Souillon.

En deux mots
Les contes de fées ? Ça n’existe pas. Mais la vraie vie est bien plus intéressante que cela.

Gaël Barzin

Lien vers la page des éditions Ankama de l’album : Hello Fucktopia

8.1 Bouton Commandez 100-30

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*