Accueil » Autour de la BD » Autour de la BD » Corto Maltese : Secrets de Venise

Corto Maltese : Secrets de Venise

Corto

Vous êtes à Venise, dans un bar, à notre époque. Le patron vous propose un dernier verre, que vous buvez, bien évidemment. Les effets sont immédiats et voilà que le patron vous informe que vous venez de boire un poison mortel et qu’il peut vous fournir l’antidote, à condition de lui rendre un petit service. Il vous charge de trouver la Clavicule de Salomon, un trésor composé de six émeraudes. Ces six émeraudes ont été confiées par Corto Maltese à six femmes. Pour vous aider, vous disposez d’une gazette écrite par ces six femmes et d’une boussole recelant différentes énigmes.

Le jeu est un point and click, c’est-à-dire que vous vous retrouvez sur une image plus ou moins fixe sur laquelle il vous faudra trouver des éléments, des énigmes, des interactions possibles qui vous feront avancer dans l’histoire. On entre très vite dans l’intrigue et les premières énigmes arrivent rapidement. Vous aurez alors le choix (pour chaque énigme) à deux niveaux de difficultés (le second oblige à faire quelques recherches annexes sur Internet – ce qui peut être pas spécialement pratique si vous jouez sur l’appareil disposant du seul accès à Internet).

Vous n’incarnez pas Corto Maltese et l’action ne se situe pas à son époque. Néanmoins, l’univers BD reste présent car différents liens sont faits avec ce dernier, principalement de façon visuelle. Les fans risquent cependant d’être déçus de voir que leur héros n’est pas le personnage principal de ce jeu.

Corto 1

Sur le jeu en lui-même, il s’agit d’un point and click très classique où une énigme plus coriace que les autres risque de vous bloquer dans votre progression. Avant toute chose, il faudra repérer trois runes permettant d’accéder à l’énigme présente dans la boussole. La voie du profane propose une énigme plutôt facile tandis que la voie de l’expert mettra votre matière grise à rude épreuve. Une fois l’énigme résolue, vous avancerez sur un autre tableau, rencontrant différents personnages. On retrouve derrière Eric Viennot et son équipe, que les passionnés de ce style de jeu connaissent bien, notamment pour sa série In Memoriam.

Ce jeu s’adresse avant tout à un public amateur du genre, la présence de Corto Maltese étant trop anecdotique pour plaire à un fan de la BD non féru de ces jeux. La possibilité de moduler tout au long de l’aventure le niveau de difficultés des énigmes permet d’éviter de trop longues prises de têtes et l’utilisation de l’outil Internet pour en résoudre certaines apporte un plus. Néanmoins, un passionné du genre ne devrait pas mettre trop de temps à finir l’aventure (quelques heures suffisent).

Corto 2

Au final, le résultat final est mitigé : le jeu est agréable pour quiconque apprécie le style point and click mais n’arrive pas à sortir de ce cadre, la faute notamment à des liens trop ténus avec la BD et une progression trop linéaire qui dissuadera les novices.

Pour avoir accès aux différentes versions : Corto Maltese : Secrets de Venise

Jeu disponible sur tablettes, smartphones, Mac, PC et le web.

Test réalisé sur une version PC.

Anthony Roux

Tags : , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*