Accueil » Autour de la BD » Anime » Madan no Ô to Vanadis (Studio: Satelight)

Madan no Ô to Vanadis (Studio: Satelight)

7eab1ba13bad2cfd7734a2142858ccdc1412356645_full Début de diffusion : 10/2014 – 13 épisodes, dernier épisode diffusé le 27/12/2014
Disponible sur : crunchyroll-logo

Résumé

Tigrevurmud Vorn, jeune seigneur de l’Alsace, lointaine région du centre du royaume de Brune, reçoit l’ordre royal de partir en guerre contre le pays voisin, Zhcted. En face de lui, à la tête de l’armée de Zhcted se trouve Eleonora Viltaria, l’une des sept Vanadis à qui un dragon a octroyé une arme légendaire. Tigrevurnmud est constitué prisonnier à l’issue de cette bataille et l’un des autres nobles de Brune décide d’en profiter pour piller l’Alsace… Mais Tigrevurmund Vorn ne compte pas se laisser faire et va aller jusqu’à faire l’impensable : demander l’aide d’Eleonora Viltaria, dont il est actuellement prisonnier, pour sauver son royaume… ce qu’elle va accepter contre toute attente. Une nouvelle histoire et deux destinées croisées sont donc en marche.

Notre avis

Cette série est adaptée d’un light novel du même nom, écrit par Tsukasa Kawaguchi et initialement illustré par Yoshi☆o puis par Hinata Katagiri. Il apparaît assez évident que cet anime a pour but de promouvoir le light novel, ce qui se confirme par le fait qu’il n’y a que 13 épisodes (et pas de suite annoncée à date). Nous avons ici un retranscription uchronique de l’Europe avec des personnages représentant chaque région (les noms sont d’ailleurs pour certains repris de régions qui existent réellement), sur fond de stratégie guerrière et machinations politiques dans un état corrompu. On devinera que le scénario n’est pas des plus originaux même si, fait notable, le héros principal est un archer (souvent à cheval) et combat des guerriers lourdement armés (équipes de manière plus conventionnelles, si nous faisons exception des épées qui ne sont pas sans rappeler celles des J-RPG). Comme dans beaucoup d’anime d’actions, le héros principal est masculin et assez rapidement se retrouve entouré d’un harem, entre les princesses guerrières et son amie d’enfance qui sont désespéramment fans de lui.

Madan-no-Ô-to-Vanadis-anime-001 IANIb

Niveau dessin, finition globalement intéressante et plaisante même si les scènes de bataille sont en partie faites en images de synthèse en cell shading,, ce qui est un peu dommage même si globalement, le reste est de bonne facture aussi bien dans les décors que dans le character design. Pour autant, l’attrait est plus du côté des Vanadis avec des caractères plus affirmés et un character design plus travaillé, au détriment du personnage principal qui se retrouve un peu en retrait et trop classique (le Chevalier un peu parfait), à la nuance qu’il est Archer plutôt que Chevalier (avec un style « robin des bois »).


D’un point de vue scénario, la trame principale reste sympathique avec ses rebondissements même si l’on pourra déplorer que plusieurs des personnages Vanadis restent en retrait et sont à peine présentés (on suppose qu’ils sont plus présents dans le light novel). A noter un rebondissement intéressant et relativement inattendu aux 2/3 de la saison, bien que le déroulement reste relativement classique (quête chevaleresque à la re-conquête d’un royaume convaincu).

Lien vers la fiche de la série sur : crunchyroll-logo

Pour regarder la bande annonce:

En deux mots

Une série plaisante d’heroic fantasy, qui sans être exceptionnelle, saura vous tenir en haleine jusqu’au bout et constitue une introduction vers le light novel du même nom.

Julien Jaccone

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*