Accueil » Univers Manga » Chroniques Manga » Sword Art Online Fairy Dance T1 (Kawahara, Haduki) – Ototo – 6,99€

Sword Art Online Fairy Dance T1 (Kawahara, Haduki) – Ototo – 6,99€

fairydanceT1
Parution : 02/2015

Résumé
Précédemment, dans Sword Art Online Aincrad, Kirigaya Kazuto, alias Kirito dans SAO, a remporté la victoire, délivrant ainsi tous les joueurs virtuels prisonniers du monde d’Aincrad. Pour autant, tout le monde n’en est pas sorti indemne. Yuuki Asuna, alias Asuna dans SAO, n’a pas eu cette chance et est restée dans le coma. Kirito ne va pas tarder à découvrir qu’Asuna est désormais prisonnière du nouveau jeu à la mode, ALfheim Online, un monde féérique et dont la technologie est basée sur celle de SAO Aincrad. Pire, s’il ne se dépêche pas de la délivrer, elle va être mariée de force avec Sugou Nobuyuki, à qui elle a été promise par son père…

Notre avis
Sword Art Online est initialement un light novel à succès, qui a ensuite été adapté en anime et enfin en manga. Ototo édite donc ici la version manga comme cela avait été fait pour Aincrad, tandis que la version anime est diffusée sur Wakanime. Ici, on retrouve avec plaisir Kirito et Asuna, avec l’introduction d’un nouveau super vilain ingénieur/programmeur (l’auteur n’a pas l’air de les aimer…) mais aussi une relation ambigüe avec le personnage de Kirigaya Suguha (en tout cas du point de vue de Suguha). D’un point de vue dessin, changement de catégorie par rapport à Aincrad, ce qui ne sera pas pour déplaire particulièrement du point de vue du character design. Pour le reste, les décors sont rarement présentés mais bien détaillés lorsqu’il y en a. Le tout donne un ensemble agréable à regarder.

Au niveau du rythme et du scénario, difficile d’avoir un avis tranché sur cette deuxième partie vu que ce 1er tome est une introduction à ce nouvel univers. Pour autant, il s’annonce avec pas mal de promesses et implante bien les différents éléments d’intrigues futures. On y retrouve ici un Kirito puissant mais trop, et surtout maladroit dans ce nouveau monde (plein de nouvelles possibilités comme le fait de voler et que tout personnage ait des compétences de magie), histoire de donner un minimum de cohérence et donner lieu à des combats épiques rapidement. (sans que Kirito ne soit trop fort dès le début non plus)

Pour le reste, quelques petits éléments qui dynamisent l’intrigue (je n’en dirai pas plus pour éviter tout spoil) et nous nous retrouvons avec un tome 1 plutôt épais et qui rend honneur au light novel.

En deux mots
Une suite sympathique avec un nouveau monde féérique à découvrir.

Julien Jaccone

Lien vers la page de l’éditeur : Sword Art Online Fairy Dance T1

Tags : , , , , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*