Accueil » Univers BD Européenne » Chroniques BD européenne » Louve T5 (Yann, Surzhenko) – Le Lombard – 12€

Louve T5 (Yann, Surzhenko) – Le Lombard – 12€

Parution : 01/2015
louve-tome-5-skald

Résumé
Après avoir réussi à troubler Aaricia en lui faisant croire à la mort de sa fille Louve, Lundgen s’apprête a quitter le village avec la jeune femme pour recommencer sa vie ailleurs. Pendant le chargement, un étrange personnage glisse quelque chose dans un des coffres de Lundgen. De son côté, Crow – qui n’est autre que Raïssa blessée à l’œil par la petite fille – poursuit la traque vengeresse dans la vaste forêt. Le sorcier Azzalepstön l’a transformée en Alfe noire pour qu’elle emprisonne la petite Louve dans un cristal maléfique et la ramène dans son domaine. Mais la fillette, aidée par la femelle macaque Yasmina, va tout mettre en oeuvre pour pouvoir échapper a ce mortel péril, en invoquant même sa partie animale révélée lors de son séjour chez le sorcier. De son côté, Aaricia découvre le vrai visage de Lundgen, être brutal et sans cœur. En cherchant sa dague, elle découvre le cristal de Fenrir et décide de mettre un terme à la supercherie et de rejoindre Louve. Recueillie et soignée par le bûcheron Skald, qui a retiré la pointe de flèche de son œil, Raissa redouble d’effort pour tuer la petite fille. Elle ne devra son salut qu’à l’intervention de la mère de celui-ci qui n’a pas apprécié la reconnaissance charnelle de l’Alfe Noire à son fils.

Notre avis
Une traque menée tambour battant dans ce cinquième tome de la série parallèle « Les mondes de Thorgal ». Le rythme est soutenu et le suspense intense. La dualité humanité/animalité trouve son apogée dans l’affrontement de Louve et de Crow. Celui-ci prend ici des allures d’actes déterminants dans l’éducation de la fillette, qui – tout en résistant aux puissances occultes qui voudraient la voir sombrer – se voit contrainte d’apprivoiser sa part animale pour sauver sa peau. Fidèle à l’univers de Thorgal, Surzhenko et Yann déroulent les aventures de Louve sans se départir des ingrédients qui donnent à la série son efficacité. Une narration intelligente et équilibrée qui ne tombe jamais dans le manichéisme. C’est ce qui donne cette portée héroïque aux personnages qui malgré les dangers et les tentations, trouvent en eux les ressors pour s’en sortir, avec parfois quelques petits coups de mains des dieux d’Asgard.

En deux mots
Un album incisif et nerveux où la bestialité éructe dans chaque case brillamment servies par un Roman Surzhenko très inspiré.

Alain Lamourette

Lien vers la page Dargaud de : Louve T5 – Skald

navAmazonLogoFooter._V169459217_

Tags : , , ,

Poster un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais partagé. Les champs obligatoires sont marqués d'une *

*
*